Malijet.co

Tombouctou : Les menaces du colonel Abbass

A Tombouctou, dans la cité des 333 saints, le blocage pour la mise en place des autorités intérimaires demeure. En effet, si à Taoudenit, le MAA, qui occupait les check point de la ville mystérieuse, a accepté de les libérer pour faciliter les pourparlers, à Tombouctou, le congrès pour la justice dans l’Azawad (CJA) maintient la pression avec armes et bagages.

adrar ifoghas terrorisme djihadiste combattant terroriste rebelle touareg mnla cma hcua azawad nord mali kidal

Il faut préciser que c’est suite à l’heureuse initiative du gouverneur de Taoudenit, Dr Abdou Alkady, que les protagonistes cette nouvelle région du nord-est du Mali se sont mis autour d’une table pour convenir de la libération de check points au profit de l’armée malienne. Pour autant, les contestataires n’ont pas renoncé à leur revendication qui consiste à récuser la nomination du président de l’autorité intérimaire de Taoudénit, Hamoudi Sidi Ahmed Ag Adda.

Quant à Tombouctou, le CJA n’a pas bougé d’un iota. Son porte-parole, le colonel Abbass multiplie la pression à travers la presse internationale et exige que les doléances de son organisation (intégration dans toutes les instances du processus de paix) soient prises en compte. Le cas contraire, il menace de changer « le cours des évènements ».

En clair, le colonel est dans une stratégie de chantage, à savoir, attaquer Tombouctou au cas où il n’aurait pas satisfaction. Cette menace peu digne du processus de paix en cours doit être sérieusement prise en compte, à la fois par le gouvernement malien et la MINUSMA. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le processus de mise en place des autorités intérimaires est bloqué par des groupes armés, au vu et au su de la communauté internationale, laquelle garde toujours un silence assourdissant.

A suivre

C.T.

Vous allez aimer lire ces articles

Projet de révision de la Constitution : Le tripatouillage en marche !

IBK : Un président budgétivore !

Blocage dans l’installation des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudéni : Les bandits armés du CJA méritent d’être corrigés à juste titre !

ORTM en direct Africable en direct