Malijet.co

Un soldat et deux gendarmes tués dans une embuscade et dans l’explosion d’une mine au centre et au nord du Mali

Trois membres des Forces armées maliennes (FAMa) ont trouvé la mort dans une embuscade et l’explosion d’une mine, entre dimanche et lundi, ont reconnu lundi des sources proches de l’état-major général des armées.

Seon le site des FAMa, un détachement en mission d’escorte civile est tombé dimanche dans une embuscade entre Tonka et Niafunké (région de Tombouctou), dans le nord du pays. “Au cours de cet accrochage, les FAMa ont enregistré un mort et un blessé”, peut-on lire sur le site.

Lundi, deux gendarmes ont été tués dans l’explosion d’une mine à Sokolo (une commune du cercle de Niono, région de Ségou), au centre du pays. Il s’agit notamment du lieutenant Idrissa Diassana et de l’adjudant Bokar Kanté, a-t-on appris de la même source.

L’embuscade et l’explosion ont eu lieu au lendemain de l’annonce de la “neutralisation” d’une vingtaine de terroristes lors d’une opération conjointe menée par les Forces armées maliennes et les forces françaises Barkhane dans la localité d’Akabar (région de Ménaka), dans le nord du Mali. F

Source: Agence de presse Xinhua

Vous allez aimer lire ces articles

Le Comité de suivi de l’accord de paix d’Alger prévu ce mardi a été reporté

L’insécurité prend une autre dimension à Tombouctou: 2 agents de santé ( dont un infirmier et un pharmacien ) du Cabinet médical » ABOU » ont été enlevés hier par six (6) hommes armés non identifiés à bord d’un véhicule pick-up.

Communiqué de presse de la Présidence de la République du Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct