Malijet.co

Une première opération franco-estonienne au Mali

À peine déployé au Mali en soutien du dispositif Barkhane, le détachement estonien ESTPLA-32 a d’emblée été mobilisé pour une opération conjointe menée avec les militaires français et maliens. Une première pour les soldats estoniens, dont la mission se limitait jusqu’alors à patrouiller dans les rues de Gao.

« C’était la première fois qu’une unité estonienne et ses alliés au Mali participaient à une opération conjointe, » confirme la Défense estonienne dans un communiqué officiel. Militaires estoniens et français ont ainsi assuré la couverture des troupes maliennes engagés dans la recherche de caches d’armes. Au cours de l’opération, les troupes estoniennes et françaises ont elles-mêmes investi certains bâtiments afin de permettre à l’armée malienne de fouiller ceux-ci en toute sécurité. Le ministère des Armées ne s’est pas exprimé à ce sujet, mais les quelques photos diffusées par l’Estonie confirme le déploiement d’au moins trois VBCI, un VAB Ultima, un VBL et un PVP en soutien des troupes maliennes, en plus de deux véhicules Sisu Patria XA 188 estoniens.

« L’implication du groupement estonien dans une telle opération démontre que les détachements précédents ont acquis la confiance de leurs alliés, » explique le lieutenant Taavi, commandant de l’ESTPLA-32. « Dans ce climat chaud et humide, participer à cette opération durant près de huit heures fût une tâche éprouvante pour l’unité, mais l’entraînement et l’expérience antérieure lui ont permis de rester professionnelle et de mener à bien cette mission, » ajoute-t-il.

« C’est la première fois que je travaille avec les Estoniens sur ce théâtre au Mali, et je suis vraiment très satisfait de la manière avec laquelle les Estoniens travaillent. Ce sont des personnes rustiques, qui comprennent vite, et la discussion a été automatique. Donc, vraiment, c’est une vraie plus-value pour nous, ici sur Gao, » s’est pour sa part félicité le capitaine Soran de l’armée de Terre dans une vidéo diffusée par la Défense estonienne.

L’expérience s’avère donc fructueuse, et ouvre d’ores et déjà les perpectives d’une collaboration opérationnelle approfondie. « Les Français nous ont déjà invités à participer à une autre opération de ce type, nous ferons donc tout notre possible pour assurer la continuité de notre coopération, » souligne le lieutenant Taavi.

Depuis juillet 2018, une cinquantaine de militaires estoniens sont intégrés au Groupe tactique désert – Infanterie de l’opération Barkhane. Accompagnés d’une poignée de véhicules Sisu Patria XA 188, ils assurent chaque jour la protection de la plateforme opérationnelle de Gao. Le détachement sortant, ESTPLA-30, s’est vu remettre cette semaine la médaille d’outre-mer au terme d’un mandat des plus intenses. Hormis les patrouilles journalières et l’évaluation du drone terrestre THeMIS, ce détachement aura été directement visé par l’attaque au véhicule piégé du 22 juillet dernier, lors de laquelle six militaires estoniens ont été blessés.

Sourceforcesoperations

Vous allez aimer lire ces articles

Sécurité : Marches gigantesques Dans toutes les capitals du Sahel de Bamako à Ndjamena en passant par Ouagadougou, niamey et Nouakchott

Le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a découvert avec beaucoup d’étonnement, sur les réseaux sociaux, les propos tenus par M. Christophe SIVILLON, Chef du Bureau de la MINUSMA à Kidal, lors du dernier congrès du MNLA.

Offensive des FAMa contre les terroristes au centre : l’opération GINOU KADIOUWA détruit une base des GAT à Parou

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct