kidalDepuis un certain, la ville de Kidal est devenue un mystère pour les Maliens. Et pour cause, les  forces de défense et de sécurité du Mali n’arrivent  pas à y accéder

L’opération de reconquête des régions de Gao et de Tombouctou est terminée. Ce qui reste est la sécurisation des 2 villes pour contrer les jihadistes égarés qui tentent de s’infiltrer. Mais le mystère plane sur la ville de Kidal. Cette région est occupée par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui refuse de renoncer à sa prétendue indépendance.

Malgré la présence des français et des tchadiens dans la zone, rien n’à faire. Au départ les autorités maliennes expliquaient son absence dans cette ville par le manque de moyens de mobilité alors que les contributions des Maliens tombent  presque tous les jours.

Récemment un contingent des commandos parachutistes a quitté Bamako pour Kidal, dit-on, mais qui  ne parvient pas à rallier la ville. Alors, mystère. Que cachent les autorités de la transition aux Maliens ?

Ben Dao