Alpha Blondy aux chefs d’États de la CEDEAO : « Ressaisissez-vous »

Choqué des sanctions économiques et financières de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali, l’artiste ivoirien, l’ambassadeur de la CEDEAO pour la paix en Côte d’ivoire, Alpha Blondy a dénoncé la décision « arbitraire » des deux organisations sous régionales. Il a ainsi demandé aux chefs d’État de la CEDEAO de revoir leur copie.

Dans sa vidéo de 4 minutes, l’artiste Seydou Koné dit Alpha Blondy s’est indigné de la décision, des sanctions qui ont été prises contre le Mali et les Maliens par la CEDEAO et l’UEMOA. . Sans langue de bois, il a affirmé que les sanctions économiques et financières contre le Mali est un « aveu d’impuissance » pour les chefs d’États de la CEDEAO. La situation actuelle du Mali, selon lui, est une des conséquences de l’échec des gouvernants de la sous-région. « Les Maliens n’ont pas à être victimes de votre incapabilité à trouver une solution au problème auquel le Mali fait face depuis. Votre réaction ne tient pas », a déclaré, haut et fort, Alpha Blondy. Le paradoxe, à en croire cet artiste ivoirien, c’est le fait que la réaction de la CEDEAO soit plus radicale et violente maintenant (pendant une tension diplomatique entre le Mali et la France) que pendant le coup d’État contre IBK. « Quand ils ont fait le coup d’État contre IBK, vous n’avez pas eu cette réaction aussi violente, aussi radicale. Vous aurez du mal à faire comprendre aux gens que c’est la France qui vous a dicté cette décision par rapport à son problème avec le Mali et Wagner. C’est très maladroit de votre part. Les Maliens n’ont pas à payer les prix de votre incapabilité et incapacité à gérer un problème africain, un problème domestique. Vous ne pouvez pas fermer toutes les frontières, les bloquer à la BCEAO. .. C’est quoi ? Ce n’est pas juste », a laissé entendre Alpha Blondy, visiblement déçu de la décision des chefs d’État de la CEDEAO.

Pour Alpla Blondy, si la CEDEAO voulait vraiment aider le Mali à sortir de la crise, chaque pays membre aurait pu envoyer 1000 soldats au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et plaider pour le financement de ce combat par la BCEAO. Or, selon lui, ces chefs d’État donnent l’impression que c’est parce que le Mali refuse la collaboration avec l’armée française, fait appel à la Russie, qu’ils prennent cette décision de sanctions. Pour Alpha Blondy, les chefs d’État de la CEDEAO doivent réviser leurs copies, car dit-il, « vous ne ferez pas payer à tous les Maliens les erreurs de vos politiques depuis votre union africaine bidon bourrée de marionnettes ».

Selon l’artiste Alpha Blondy, les chefs d’État de la CEDEAO doivent revoir leurs positions sur la situation au Mali. « Je vous demande de réviser vos copies. En tant qu’Africain et ambassadeur de la CEDEAO pour la paix en Côte-d’Ivoire, je me permets de m’indigner d’une décision aussi arbitraire contre un peuple frère», a-t-il laissé entendre. A en croire Alpha Blondy, les maux du Mali sont dus au terrorisme et il revient à la CEDEAO de travailler à la sécurisation du Mali. « C’est à vous de trouver une solution : comment aider le Mali à se défaire des djihadistes. Les deux coups d’États, contre ATT et IBK, sont dus au problème des djihadistes. Il faut régler ce problème. Monsieur les présidents, je vous en prie, ressaisissez-vous », a conclu l’artiste ivoirien Alpha Blondy.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

L’humoriste Kanté interpellé par la BIJ

Primature : La diva de la musique malienne, Nahawa Doumbia chez le Premier Ministre.

Tiken Jah Fakoly : « le Mali a montré qu’une nation africaine pouvait dire NON »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct