Malijet.co

«Game of Thrones»: Pourquoi Sansa Stark est la seule capable de monter sur le trône

POUVOIR Oubliez Daenerys et Cersei, toutes les raisons qui font de Sansa Stark le leader dont Westeros a besoin

  • Plus que deux épisodes avant le clap de fin de  Game of Thrones. 
  • Daenerys et Cersei sont sur le point de se livrer une guerre sans merci pour le trône.
  • Et si Sansa Stark grillait les deux autres reines sur la ligne d’arrivée ? Explications.

The end is coming ! La fin de Game of Thrones approche à grands pas. Daenerys etCersei sont sur le point de se livrer une guerre sans merci pour le trône. Tout l’enjeu des deux derniers épisodes, diffusés en France sur OCS à l’heure US dans la nuit de dimanche à lundi, est de savoir qui va s’asseoir (voire si quelqu’un va monter) sur ce fameux trône de fer, actuellement occupé par l’aînée des Lannister. Et si Sansa Starkétait la seule capable de porter la couronne des Sept Couronnes ? Après tout, si l’un d’entre nous a appris quelque chose au cours des sept dernières saisons, c’est qu’il ne faut jamais sous-estimer un Nordiste, en particulier Lady Stark.

Il n’y a pas d’autres candidats sérieux

Dans l’épisode 4, Jon Snow, aka Aegon Targaryen, l’héritier légitime du trône de fer, a renouvelé son allégeance à Daenerys Targaryen. « Tu es ma reine, et rien ne changera cela », lance-t-il à la Mère des dragons. Jon Snow a été formé pour être Garde de nuit. Il est devenu un bon chef de guerre capable de fédérer et de mener des troupes au combat. Il n’a pas envie de régner et n’en a pas l’étoffe. Il n’a aucun sens politique et ne sait pas manœuvrer. Rappelez-vous, cela lui a coûté la vie en saison 5.

Il semble que le sort de Daenerys, seconde dans la ligne de succession, soit également plié. Malgré des atouts indéniables (deux dragons au début de l’épisode 4), la jeune reine semble dépourvue de qualités stratégiques. Elle est complètement aveuglée par sa quête du pouvoir et semble devenir paranoïaque comme son père. Sans les mises en garde de ses conseillers, elle serait déjà devenue ce qu’elle a « toujours combattu », à savoir un tyran sanguinaire. En prononçant le mot « Dracarys » juste avant son exécution, Missandei a demandé à Daenerys de la venger en ordonnant à ses dragons de cracher du feu sur le donjon rouge et donc sur les civils de Port Réal qui s’y sont rassemblés. Il y a de grandes chances que la mère des Dragons s’exécute. Rappelez-vous, dans l’épisode 4 de la saison 2, Bran a eu une vision d’un dragon survolant la capitale. Dans l’épisode 10 de la saison 2, Daenerys a eu une vision du trône de fer sous une pluie de cendres…

Gendry et Cersei hors course

Grâce à Daenerys, Gendry est devenu Lord Gendry Baratheon d’Accalmie. Il se retrouve donc bien placé dans la course au trône de fer sur le plan légitime, mais il a peu de chances d’accéder au pouvoir. Malgré son titre, sa proposition de mariage a été refusée par Arya Stark. Dommage, cette alliance lui aurait donné beaucoup de pouvoir. Comme il le rappelle lui-même, le bâtard de Robert Baratheon n’a pas été élevé comme un seigneur et a beaucoup à apprendre avant de pouvoir prétendre au titre de roi des Sept couronnes.

Reste la reine actuellement en place, Cersei Lannister. Son avenir semble plié également. Rappelez-vous, en saison 5, on avait découvert un flash-back d’une jeune Cersei rendant visite à une sorcière, Maggy la Grenouille, dans les bois. La sorcière lui avait annoncé son mariage avec Robert Baratheon, la mort de ses trois enfants. Dans les livres, Maggy indique à Cersei qu’elle mourra de la main du Valonqar, son petit frère. On sait que Jaime est en route vers Port-Réal, prêt à en découdre avec sa « détestable » soeur. On donne donc peu cher de sa peau. La sorcière lui avait annoncé également : « Reine tu seras, et puis en viendras une autre. Plus jeune, plus belle, pour prendre ta place et tout ce qui t’est cher… » Cersei a longtemps pensé qu’il s’agissait de Margeary Tyrell, mais si en réalité, il s’agissait de Sansa Stark ?

Sansa a toutes les qualités requises

Sansa Stark a toujours voulu régner. En saison 1, elle souhaite épouser Joffrey pour devenir reine un jour. Au début de la série, la jeune fille, très naïve, est peu consciente de ce que cela représente. La jeune femme est familière avec les deux cultures, celle du Nord et celle du Sud, puisqu’elle a grandi à Winterfell et à Port Réal.

Sansa a été formée aux arcanes du pouvoir par Cersei Lannister. Elle a beaucoup appris en l’observant. La dynamique entre ces deux femmes fait penser à celle de Blanche-Neige et de sa méchante belle-mère. Cersei a initié Sansa aux manipulations. La Lady de Winterfell a aussi reçu les leçons de Littlefinger.

Dans l’épisode 4, Sansa maîtrise complètement sa partie d’échecs. Elle provoque habilement le départ de Jaime Lannister en prononçant : « J’ai toujours voulu assister à l’exécution de votre soeur, je n’aurai pas cette chance ». Elle instille aussi le doute chez Tyrion au sujet de Daenerys en lui disant : « Et s’il y avait quelqu’un d’autre, de meilleur ? » Sansa est celle que personne ne voit venir. « Beaucoup vous ont sous-estimée, et nombre d’entre eux sont morts », disait Tyrion, saluant l’intelligence de son ex-épouse.

Sansa a hérité du sens de l’honneur, de la diplomatie et la sagesse de ses parents, Ned et Catelyn Stark. Elle est cependant bien plus intraitable qu’eux et a compris comment ne pas se faire assassiner. Comme Cersei, elle soutient les intérêts de sa famille et est capable d’être sans pitié, mais elle est bien plus compatissante et concernée pour son peuple. Dans l’épisode 4, elle est la seule à demander du répit pour les troupes avant le départ pour Port Réal. Bien qu’elle souhaite la mort de Cersei, elle n’est pas aveuglée par son désir de vengeance.

Manipulée, humiliée, mais libérée

Son parcours d’adolescente qui croyait naïvement aux monarques à celui d’une dirigeante sévère mais juste visant à restaurer l’intégrité de la maison Stark dans le nord du pays est l’un des arcs les plus captivants de la série. Survivante, Sansa comprend mieux les décisions politiques de Westeros que les joueurs qui l’ont toujours manipulée. Violée, humiliée, Sansa a surmonté les pires horreurs de Joffrey Baratheon à Ramsay Bolton en passant par Littlefinger. Elle a tout de même conserver la capacité à pardonner, comme en témoignent ses retrouvailles avec Theon Greyjoy. Si le pire est derrière Sansa, son avenir sera peut-être dédié à ce que cela ne se reproduise plus jamais à Westeros.

Les livres de George R. Martin sont truffés d’allusions à une Sansa reine. («Un jour, ton mari s’assiéra ici, et toi à ses côtés » « Souviens-t’en si d’aventure tu devenais reine » « Tu voulais devenir reine, et t’asseoir aux côtés d’un jeune et beau roi »). Alors Sansa peut-elle monter sur le trône de fer ?

Un scénario est possible. Souvenez-vous que George R.R. Martin s’est inspiré de la guerre des Deux-Roses pour sa saga. De la même façon que Henry Tudor, héritier de la maison de Lancastre, a épousé sa cousine Elizabeth d’York, héritière de la maison d’York, pour mettre fin à la guerre, un mariage politique pourrait permettre à Sansa de monter légitimement sur le trône.

La lady de Winterfell, héritière légitime du Nord, du Vale et du Conflent, pourrait épouser son cousin Jon, l’héritier légitime du Sud et des Sept Royaumes. Si l’inceste n’est pas toléré chez les Nordiens, comme le rappelle Varys dans l’épisode 4, un mariage entre cousins a déjà été célébré entre le grand-père de Jon, Rickard Stark et sa cousine Lyarra Stark.

Un autre scénario est plus probable encore. La lady de Winterfell pourrait aussi se remarier avec Tyrion Lannister. Depuis la saison 6, certains indices montrent que Tyrion Lannister n’est pas le fils de Tywin Lannister, mais suggèrent qu’il est en réalité un Targaryen, le demi-frère de Daenerys, un héritier légitime du Sud et des Sept Royaumes…

Avec l’épisode 4, les cartes sont redistribuées, tout le monde peut tuer tout le monde. A ce jeu-là, Sansa a montré au long de ces huit saisons qu’elle mérite au moins le titre de reine de l’esquive !

Source: 20minutes

Vous allez aimer lire ces articles

Dj Arafat: sa mère Tina Glamour crée un scandale sur le lieu de l’accident

En Côte d’Ivoire, amis et rivaux de DJ Arafat saluent une « source d’inspiration » majeure

Mort de DJ Arafat : Une mort qui doit parler aux jeunes Bamakois

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct