Malijet.co

Stromae aux portes de la folie avant son rapatriement d’Afrique !

En 2015, le chanteur était rapatrié en urgence d’Afrique alors qu’il s’apprêtait à donner un concert au Rwanda. À l’époque, peu d’informations fuitent sur les raisons de ce retour précipité. Dans une interview croisée avec son épouse Coralie accordée à Libération, il s’explique enfin. Non Stop People vous en dit plus.

chanteur belge stromae victoires musique meilleur artiste

En 2015, en pleine tournée pour son album Racine Carrée, Stromae se rend en Afrique, terres de ses origines pour assurer plusieurs concerts. Alors qu’il se trouve à Kinshasa, au Congo, le chanteur tombe brusquement malade et doit être rapatrié en urgence en France, quelques jours avant son concert au Rwanda. Ce dernier concert, le chanteur l’attendait avec impatience : sur les terres de son père, massacré au cours du génocide rwandais, Stromae voulait lui rendre hommage ainsi qu’à ses racines. Il n’en aura pas eu l’occasion. Il est rapatrié en catastrophe. À l’époque, la société Pygma, qui organisait ses concerts, ne donne que très peu d’informations sur l’état de santé du musicien, se bornant à expliquer qu’il aurait fait une réaction à un traitement médicamenteux.

“J’ai cru que j’avais basculé dans la folie”

Deux ans plus tard, à l’occasion d’une interview croisée du chanteur et de son épouse Coralie pour Libération, Stromae est revenu sur cet événement inquiétant. Aux journalistes du quotidien il explique que son état était particulièrement préoccupant et que son corps n’arrivait plus à suivre le rythme effréné de sa tournée. ‘’Je ne dormais plus, la date du concert au Rwanda approchait. La première fois que j’y suis allé, j’avais six ans. Et vous le savez, mon père s’est fait tuer pendant le génocide. Après 150 dates, j’étais à plat. Je n’ai pas supporté mon traitement anti-paludisme, ça m’a filé des hallucinations. J’ai cru que j’avais basculé dans la folie, on m’a diagnostiqué une décompensation psychique’’. Coralie, son épouse, est alertée alors qu’elle s’apprête à prendre l’avion pour le rejoindre. ‘’J’ai cru que je ne le retrouverai jamais plus comme avant’’, se souvient-elle. Finalement remis sur pieds, Stromae rendra hommage à son père à Kigali, trois mois plus tard.

Par Alicia Dubreuil
Source: non-stop-people

Vous allez aimer lire ces articles

Oxmo Puccino: “En Afrique, j’ai assisté à des miracles”

Heureux évènement : Cristiano Ronaldo attend des jumeaux de sa nouvelle compagne

Aïssata Diakité, créatrice franco-malienne de jus de fruits: «C’est tout un challenge!»

ORTM en direct Africable en direct