Tribunal de la Commune IV: L’artiste Sidiki Diabaté convoqué lundi suite à une plainte d’un » collaborateur «

L’artiste Sidiki Diabaté n’est pas convoqué suite à sa nouvelle chanson, qui fait feu, actuellement, dans les clubs de dancing ou sur les réseaux sociaux. Mais, il s’agirait plutôt d’une plainte d’un de ses collaborateurs pour des  » questions d’argent « , nous apprend la page officielle du Tribunal de la CIV.

 

Ce n’est pas le Parquet de la Commune IV qui s’est autosaisi dans ce nouveau dossier de l’artiste. Mais, la plainte vient de la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) suite à un soit transmis concernant Sidiki Diabaté. A cet effet, le parquet a reporté sa convocation au lundi 20 décembre, au motif que l’artiste  a un spectacle  prévu pour ce week-end.    » Monsieur Diabaté répondra de ce qu’il a fait s’il y a des preuves discutées contradictoirement,  mais il faudra que les gens comprennent que la justice n’est pas une officine de service. Elle n’est pas à utiliser pour faire mal à l’autre mais pour réclamer des droits « , précise la page du parquet.

Le Tribunal de la Commune IV à travers son parquet s’est engagé depuis un certain temps dans la lutte contre la cybercriminalité et la dépravation des mœurs sur toutes ses formes sur les réseaux sociaux. Toute chose qui l’a amené à convoquer plusieurs célébrités dont des artistes et activistes qui défraient la chronique.

A noter que Sidiki Diabaté n’en est pas à son premier  déboire judicaire. Il avait été emprisonné suite à une plainte pour  » coups et blessures «  sur une jeune fille.

Source : L’INDEPENDANT

Vous allez aimer lire ces articles

Fonctions publiques: Vers la maîtrise des effectifs et de la masse salariale

La cérémonie est présidée par la conseillère principale du chef de l’État, le Colonel Assan Badiallo TOURÉ, en présence du tout nouveau préfet du cercle de Kadiolo, du maire de Kaï et de la population très mobilisée pour la circonstance

Bafoulabé réduction du prix de la dot dans plusieurs localités

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct