Mali : Assimi GOÏTA promet «l’organisation des élections crédibles, justes et transparentes aux échéances prévues »

Hier, lundi 7 juin 2021, le Colonel Assimi GOÏTA a été officiellement investi dans ses fonctions de Président de la Transition du Mali, chef de l’Etat. Au cours de cette cérémonie d’investiture tenue au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le Colonel Assimi GOÏTA a prêté serment devant les membres de la Cour Suprême du Mali.

Dans son discours, le nouveau président de la transition, Colonel Assimi GOÏTA entend imprimer une nouvelle dynamique tout en réduisant le train de vie de l’Etat. « J’ai décidé d’allouer les 2/3 du fonds de souveraineté du président, soit 1 milliard 800 millions FCFA annuel aux œuvres socio-sanitaires », a-t-il dit. En outre, Assimi GOÏTA promet «l’organisation des élections crédibles, justes, et transparentes aux échéances prévues ».

Cette cérémonie d’investiture a rassemblé plusieurs personnalités dont les membres du Conseil national de transition (CNT), les membres de la Cour Suprême, les membres de la Cour Constitutionnelle, les responsables politiques, les responsables des organisations de la société civile et bien d’autres.

Après la lecture de l’arrêt de la cour constitutionnelle du Mali constatant la vacance de poste du président de la transition par la greffière en chef de la cour suprême du Mali, le procureur général près la cour suprême, Mamadou Timbo a lu son réquisitoire dans lequel il présente le nouveau président de la transition, le Colonel Assimi Goïta.

Selon lui, Assimi GOÏTA est un officier de valeur qui a été engagé à plusieurs reprises au nord et au centre du Mali. Il a invité Assimi GOÏTA à respecter les engagements contenus dans le serment, à respecter les acquis démocratiques.

Selon le procureur, le problème frontal au Mali, c’est l’injustice dont la cause est l’impunité. Il a fait savoir que la lutte contre la corruption enregistre des échecs. S’adressant à Assimi GOÏTA, il dit ceci : « Il est attendu de vous une volonté politique inflexible ».

Quant au bâtonnier de l’ordre des avocats du Mali, Me Moustaphe Cissé, il a invité le nouveau Président de la transition, le colonel Assimi GOÏTA à s’attaquer frontalement aux maux qui minent le Mali.

Le moment tant attendu de la cérémonie fut la prestation de serment du président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Il a lu le serment suivant : «Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution, la charte de la transition et la Loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national. Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en œuvre pour la réalisation de l’unité africaine ».

A cet effet, le président de la Cour Suprême a donné acte au Président Assimi GOÏTA du serment prêté et lui déclare installé dans ses fonctions. Au nom de la famille judiciaire, le président de la Cour Suprême a félicité le colonel Assimi Goïta. Avant d’inviter le nouveau président de la transition à lutter contre l’insécurité, contre le terrorisme, contre la COVID 19, contre la corruption et contre la délinquance financière. En outre, il a invité le chef de l’Etat à organiser les élections dans le délai.

«Je m’emploierai à la réduction du train de vie de l’Etat…»

Après cette cérémonie solennelle de prestation de serment, le grand chancelier des ordres nationaux, le général Amadou Sagafourou Guèye a procédé à la décoration de Assimi GOÏTA, président de la transition, chef de l’Etat, désormais Grand maître des ordres nationaux du Mali. Puis s’en est suivi l’exécution de l’hymne national du Mali. Dans son discours, le président de la transition, le Colonel Assimi GOÏTA a dit qu’il entend imprimer une nouvelle dynamique. « La nouvelle situation nous offre l’opportunité de remettre le processus de la Transition dans le sens souhaité par le peuple. Les défis sont immenses, les attentes légitimes du peuple sont aussi grandes. Nous devons cependant renforcer notre résilience et notre espérance pour une meilleure vie. Cela est d’abord de ma responsabilité en tant que Chef de l’Etat. J’en mesure l’ampleur. Aussi voudrais-je vous affirmer solennellement ici et maintenant ma ferme détermination à relever ces défis, mais tout cela n’est possible que dans la cohésion et la solidarité qui ont toujours caractérisé notre nation et qui sont mises à rudes épreuves. Il s’agit, en effet, sur la base de la feuille de route de conduire la mise en œuvre des actions prioritaires nécessaires à la réussite de la transition, notamment l’organisation des élections crédibles, justes, et transparentes aux échéances prévues », a-t-il dit.

Assimi promet de diminuer le train de vie de l’Etat. « Je m’emploierai également à la réduction du train de vie de l’Etat. D’ores et déjà, j’ai décidé d’allouer les 2/3 du fonds de souveraineté du président soit 1.800.000.000 FCFA annuel aux œuvres socio-sanitaires notamment pour favoriser l’accès à l’eau potable et aux soins de santé primaires. Face à ces impératifs, aucune couche et aucun groupe ne sera écarté car le Mali à besoin de chacun et de tous », a-t-il dit.

Assimi reconnaît les difficultés et inquiétudes qui assaillent la population malienne depuis plusieurs années. Par ailleurs, le Colonel Assimi GOÏTA a félicité les forces de défense et de sécurité pour leur courage et les invite à plus de détermination. « L’Etat, dans la mesure de ses moyens, fournira les ressources nécessaires à l’accomplissement de leurs missions. Aussi, voudrais-je réaffirmer mon engagement pour assurer une meilleure gouvernance et une meilleure distribution des services publics au bénéfice des populations sur l’ensemble du territoire », a-t-il souligné.

Selon lui, l’apaisement du climat social demeure un gage de succès pour la réussite de la transition. Il a fait savoir que l’amélioration des conditions de vie des Maliens sera un souci constant pour le nouveau gouvernement à venir. « Elle sera recherchée de façon intelligente pour ne pas fragiliser l’équilibre budgétaire et ne pas compromettre les investissements. Ainsi, je vais demander au nouveau gouvernement qui sera mis en place d’engager un dialogue franc et sincère avec l’ensemble des syndicats pour une résolution durable de la crise actuelle », a déclaré Assimi GOÏTA. Il a salué tout ceux qui œuvrent pour le développement du Mali. Il a indiqué que le Mali est resté actif au plan international et a bénéficié de la solidarité d’autres pays, particulièrement en ce moment de crise multidimensionnelle. « Je voudrais, en votre nom, leur exprimer notre gratitude, notre attachement à cette solidarité internationale pour la stabilité du Mali. Nous apprécions à leurs justes valeurs les sacrifices qu’ils consentent pour notre pays. Toute chose qui renforce notre détermination et notre engagement dans le combat pour le développement durable et la justice sociale. Je voudrais, en votre nom, rassurer les organisations sous-régionales, régionales et la communauté internationale en général que le Mali va honorer l’ensemble de ses engagements pour l’intérêt supérieur de la Nation », a déclaré Assimi GOÏTA. Par ailleurs, il a mis l’accent sur l’accord de paix au Mali et sur le DNI (Dialogue nationale inclusif). « Je voudrais rappeler que nous continuerons le travail entamé dans le cadre de la mise en œuvre intelligente et efficiente de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger en vue toujours de créer les conditions optimales d’une paix durable. Aussi les conclusions du Dialogue national inclusif (DNI) continueront-elles à être mises en œuvre de façon judicieuse. L’espoir est permis et c’est ensemble que nous relèverons le défi. Vive le Mali dans une Afrique unie et prospère », a conclu le nouveau président de la transition malienne, le colonel Assimi GOÏTA.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

NOUHOUM SARR: Le nouvel opposant

Mali: le parti Parena craint un prolongement de la période de transition

RENOUVELLEMENT DU BUREAU DE LA COMMUNE VI du DISCRICT DE BAMAKO DE L’ADEMA-PASJ: Le rassembleur Mahamane Touré, profil idéal pour la commune

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct