1991 – Moussa Traoré au pouvoir depuis 1968 voit son pouvoir vaciller par des manifestations étudiantes organisées par l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) qui se transforment en manifestations populaire générales et ce dans plusieurs régions du pays.

Le dictateur s’appuyant sur l’armée acquise à sa cause mène une répression sanglante avec des centaines de manifestants pacifiques tués par balles dont beaucoup d’étudiants.

Le régime autoritaire et dictatorial de Moussa Traoré tombe enfin en mars 1991 avec le putsch commandité par le lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré.general moussa traore ancien president dictateur

L’autocrate fut condamné à mort en 1993 avant d’être gracié en 2002 par le président Alpha Oumar Konaré.

Source: Bamada