Malijet.co

18ème anniversaire du RPM : Retrouvailles entre IBK et son parti

Le Rassemblement pour le Mali a fêté son 18ème anniversaire, dimanche dernier, au Centre International de Conférences de Bamako, qui avait refusé du monde. C’était en présence du président IBK, venu en cours de cérémonie, au moment où le président du RPM lisait son discours. Etaient aussi présents les membres du BPN/RPM, du bureau national des jeunes et des femmes, des élus du RPM, des membres du corps diplomatique et consulaire, des notabilités religieuses, des familles fondatrices de Bamako, des Chefs de partis politiques et des membres de la société civile.

Le président du parti, Bocari Tréta, a soutenu :  « la présence significative et de très haute qualité des présidents des partis alliés et amis singulièrement des membres de la conférence des présidents de l’EPM est le témoignage éloquent de la considération réciproque et de l’estime que tous manifestent à l’endroit du RPM dont toute l’action reste dédiée à l’approfondissement de la coopération politique et de la solidarité entre nos différents appareils en vue de rendre davantage visible et audible notre implication dans la mise en œuvre du projet notre grand Mali avance, sous la direction de son excellence IBK, président de la République. » Il a soutenu que le 18ème ’anniversaire du parti se déroule dans un contexte marqué par l’insécurité. Il est aussi marqué, a-t-il ajouté, par la signature de l’Accord politique de gouvernance et la deuxième prorogation du mandat es députés. Bocari Tréta a félicité le président IBK pour ses efforts inlassables et celui de son Premier ministre, en vue d’apaiser le climat politique à travers le dialogue politique inclusif. Pour lui, la révision constitutionnelle est l’élément clé que le parti se doit de porter politiquement. Il a lancé un appel aux militants du RPM pour la bonne organisation du 5ème congrès du parti qui se déroulera courant 2019. Le Secrétaire général du parti, Baber Gano, a fait les éloges d’IBK qui, selon lui, a facilité l’implantation du RPM dans l’ensemble du pays. Il a fustigé le comportement de ceux qui parlent de conflit entre le président de la République et le parti. Le chef de l’Etat a encouragé la cohésion entre les fils du pays. Il a rappelé sa vie universitaire et son parcours politique, qui ont parfois été parsemés d’embûches. Son expérience, a-t-il dit, lui a permis de dépasser des débats qui divisent. Il s’est réjoui de la présence des femmes. La fête a été clôturée par la coupure du gâteau d’anniversaire du parti.

 

REACTIONS DES PARTICIPANTS Au 18EME  ANNIVERSAIRE DU RPM

A la fin de la cérémonie commémorant le 18ème anniversaire du RPM, nous avons interrogé des hommes politiques sur le sens à donner à l’évènement. Lisez leurs points de vue !

Boubacar Touré, chef de cabinet du président de la République

18 ans dans la vie d’un parti, quand on prend un enfant, à 18 ans, il rentre dans la catégorie des majeurs. Donc, le parti est aujourd’hui majeur. C’est composé aussi des vieux politiques, qui ont trouvé leur culture politique sous d’autres cieux. Le sens qu’on donne à la présence du président pour ce 18ème anniversaire, est significatif. Le président, c’est comme le chef de famille malinké. Il peut frapper son enfant, peut corriger son enfant, insulter son enfant pour l’enfant d’autrui,  mais il ne sera jamais complice de l’assassinat de son enfant. Ce message aujourd’hui, doit amener l’accalmie au niveau de l’atmosphère politique national. Il reste militant au service de la République et il est reconnaissant à son parti, donc la couleur que le 18ème anniversaire a pris est un fort message à l’endroit de la société et de la classe politique en général.

Ibrahima N’Diaye, représentant de l’URD

L’anniversaire du RPM, c’est un évènement, dans la mesure où nous sommes dans un pays démocratique. Et tout parti politique qui se renforce et qui donne la crédibilité à la classe politique,  par l’écho qu’il a auprès des   populations, nous, nous sommes comme le RPM et comme d’autres,  des combattants pour la démocratie, donc c’est une  tradition au Mali, ce n’est pas la première fois. Quand ils organisent quelque chose, on se sent concerné. Je leur  souhaite un joyeux  anniversaire beaucoup de succès pour le pays, et je souhaite qu’il y’ait plus d’entente pour qu’ensemble,  on puisse sortir le Mali de ce gouffre.

Demba Coulibaly, Vice-président de la Jeunesse du RPM

Le sens qu’on en donne, c’est célébrer le 18ème anniversaire du parti. C’est l’heure du bilan, l’heure de la maturité et de la responsabilité. Nous sommes réunis aujourd’hui pour faire le bilan, pas en tant que tel, mais pour voir le parcours mené par le parti, notamment par les jeunes et pour les perspectives.

Abdrahamane Sylla, ancien ministre des Maliens de l’Extérieur

Cet anniversaire, surtout avec la présence aujourd’hui du président de la République, nous conforte, nous indique qu’il faut davantage serrer la ceinture pour relever tous les  défis auxquels nous sommes confrontés. Je pense que notre anniversaire se situe dans ce domaine.

Abdrahamane Diakité, secrétaire général de la section RPM de Gao

Ce sont les retrouvailles, en toute cordialité, en toute confiance… fêter l’anniversaire du parti, dans la joie.

Propos recueillis par Baba Dembélé

Source: Canard Déchainé

Vous allez aimer lire ces articles

Les vérités de Salif Keita à IBK

Mali: l’ambassade de France répond à Salif Keita

Appel au soulèvement populaire: l’opposant Konimba Sidibé emboîte le pas au Gal Sinko Coulibaly

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct