Notre confrère Mohamed Ag Assory n’est pas allé par le dos de la cuillère quand il s’agit des ralliements autour de Hamady Sangaré dit Zé au détriment du président du parti Yelema, pour le second tour des élections législatives. « Mara paie les erreurs de son égocentrisme politique», a-t-il commenté.

Tout est parti d’une analyse politique de l’homme politique, Juriste Environnementaliste de formation, et Communicateur de profession, M. Niaga Diop. Analyse intitulée : « Pourquoi un front anti Moussa Mara en cours en Commune IV ? ». Parmi les commentaires des internautes, celui du confrère Mohamed Ag Assory a retenu les attentions.

En effet, il s’agit du ralliement du RPM, URD, ADEMA-PASJ, et autres à la liste UDD/PSDA en cette veille du second tour des élections législatives, contre la liste de l’ancien premier ministre Moussa Mara. Dans son analyse, M. Niaga Diop est conscient du poids que représentent ces trois partis sur la scène politique malienne, surtout s’ils unissent leurs forces contre une formation politique, comme le cas d’espèce.

 

Si certains, dans leurs commentaires, appellent Mara à se victimiser afin de susciter la sympathie  des électeurs, rien n’échappe aux « yeux de lynx » de notre confrère Mohamed Ag Assory. « Belle analyse comme toujours. Je veux juste ajouter que Mara paie les erreurs de son égocentrisme politique et il veut déroger à la règle première « seule la fin justifie les moyens ». C’est bien d’une part mais pas dans un autre sens. Quand on veut combattre un système puissant, on le fait pas frontalement. Dans le cas échéant, cela relève de l’immaturité politique », assène-il.

 

Les empoignades entre les soutiens des deux têtes des listes, Hamady Sangaré et Moussa Mara, sur la toile donnent du dégoût politique. La haine semble viscérale du côté des adjuvants de Mara contre Hamady Sangaré dit Zé qui part à priori favori, eu égard aux ralliements. L’ex-premier ministre n’est pas un novice politique comme son challenger Zé. Par conséquent, les partisans et sympathisants de Mara doivent rester sereins, sans gesticulation aucune, et repartir sur le terrain pour mobiliser. C’est la seule condition de réussite.

DACK

Source: Icimali