A cause de l’insécurité instaurée par les groupes terroristes: Les riziculteurs de l’Office du Niger sollicitent le Premier ministre pour le paiement de 7 milliards de FCFA de redevance-eau d’ici au 31 mars

 

Compte tenu de la situation d’insécurité instaurée par les groupes terroristes, de l’absence de la subvention et du changement climatique, les riziculteurs ne sont pas en mesure de s’acquitter de la redevance eau au titre de l’exercice de la campagne 2020. Aussi, sollicitent-ils l’aide du Premier ministre, Moctar Ouane, afin de payer la somme de 7 milliards de FCFA, faute de quoi ils perdraient leurs champs, à partir du 31 mars prochain.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Transition malienne : les élections sont-elles une « priorité absolue » ?

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulouba !

Boubacar Gaoussou Diarra: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un modèle »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct