À peine nommé, Me Baber Gano veut quitter le gouvernement

C’est désormais officiel : le gouvernement Boubou-I a failli connaître sa première grosse défection. En effet, le tout nouveau ministre de l’Intégration africaine, non moins secrétaire général du parti au pouvoir, Me BaberGano, ne veut pas du département à lui confié par le président de la République. Dès sa nomination, dimanche 5 mai, il a qualifié, en présence de proches, cette décision présidentielle d’insulte à l’endroit du parti au pourvoir.

Le parti qui, selon lui, a permis à IBK d’accéder au pouvoir et l’a sorti des griffes de Soumeylou BoubèyeMaïga. Jusqu’au moment où nous bouclions, hier, Me BaberGano n’avait pas encore effectué sa passation, donc avait refusé de prendre fonction. Cela, malgré les médiations dont on attend les résultats.

La Rédaction

Nouvelle Libération

Vous allez aimer lire ces articles

La Russie assure continuer « à fournir aux autorités légitimes du Mali une assistance multiforme dans la lutte contre les terroristes »

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Macky Sall engage une médiation entre Bamako et Abidjan

Le Sénégal appelle à soutenir le Mali dans sa lutte contre le terrorisme

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct