Malijet.co

Accident tragique du 28 mai dernier sur la RN6: le ministre Michel H. Sidibé à Dioïla pour les condoléances du gouvernement

A la tête d’une forte délégation, composée de membres du gouvernement et de parlementaires, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s’est rendu le jeudi 6 juin 2019 à Bolé, commune de Massigui, région de Dioïla, pour présenter, au nom du président de la République, les condoléances de l’Etat aux parents des victimes du tragique accident de la circulation, survenu le mardi 28 mai à Zantiguila, sur la route nationale n°6 qui a fait 24 morts et 16 blessés.

 

A l’entrée du village, une foule en deuil, mais enthousiaste par le geste de cœur du gouvernement, a accueilli la délégation. Après les salutations d’usage, la délégation a été présentée par le Gouverneur de la région de Dioïla, Dédeou Bagna Maiga.

L’intervention du nouveau chef de l’exécutif régional à été suivie par les mots de bienvenue du maire de Massigui Bafotigui Coulibaly et du discours de Mamadou Diarassouba, député à l’Assemblée nationale et des notabilités de la localité.

Le maire de Massigui a salué la solidarité du chef de l’Etat et du Gouvernementale qui a commencé à s’exprimer depuis le jour de l’accident et qui ne s’est jamais estompée.

A la suite du maire, le député élu de Dioïla, Mamadou Diarrassouba, a tenu un discours de consolation pour les parents des victimes de cet accident dramatique. « Ce n’est ni l’état de la route, ni une panne technique qui sont à la base de cet accident. Ce sont les pneus qui ont éclaté. C’est un fait de Dieu, restons derrière lui, personne ne peut s’opposer à sa volonté ». Cependant, l’élu à Dioïla a salué les efforts du Gouvernement en faveur des victimes de cet accident. A preuve, a-t-il témoigné, « le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, comme deux autres ministres se sont vite mobilisés pour une prise en charge urgente des victimes. Pour ce qui est du ministre de la Santé et des Affaires sociales, ses efforts le jour de l’accident auront permis d’assurer une prise en charge correcte des blessés et une bonne conservation des corps. Cette implication personnelle en plus des messages de compassion nous a comblés malgré la peine que nous a infligée l’accident tragique. Je rappelle que d’autres ressortissants de Dioïla présents aux chevets des blessés à l’Hôpital du Mali ont pu apprécier le travail titanesque des équipes médicales spontanément déployées pour la cause. Ces efforts ont permis de traiter et de libérer 11 blessés ».

Pour sa part, le ministre de la Santé a d’abord déploré ce drame qui, selon lui, constitue une énorme perte pour la Nation toute entière et particulièrement pour Dioïla, et la commune de Massigui.

« Nous sommes venus apporter un soutien moral aux familles endeuillées. Nous aurions bien souhaité que ces enfants, partis chercher de quoi aider leurs parents restés au village, reviennent fêter dans leurs familles respectives. Hélas, le Bon Dieu en a décidé autrement. Nous avons perdu des vies humaines. C’est très dur. Au nom du président de la République et à celui du Gouvernement, nous souhaitons un repos éternel aux défunts et un prompt rétablissement aux blessés ».

Au sujet de ces blessés qui étaient au nombre de 16, plus d’une dizaine d’entre eux ont été soignés et libérés. Il reste 5 autres blessés qui suivent régulièrement les soins. « Tout sera mis en œuvre pour qu’ils reviennent guéris dans leurs familles », a-t-il assuré.

Comme les autres interlocuteurs, le ministre a assuré que le Gouvernement va davantage tout faire pour réduire de tels accidents de la circulation.

Au nom du président de la République, il a remis une enveloppe de 5 millions de francs CFA aux familles des défunts et des blessés.

Au nom du président de l’Assemblée nationale, l’honorable Seydou Diawara a salué la mémoire des victimes du sinistre avant de prodiguer des conseils sur le respect du code de la route. Il a remis au nom du président Issaka Sidibé une enveloppe de 500 000 F CFA aux parents des accidentés. Le parti RPM, l’honorable Diarassouba et le Secrétaire d’Etat au près du ministre de l’Agriculture, Adama Sangaré, ont respectivement remis 500 000 FCFA, 500 000 F CFA et de 1000 000 de francs CFA.

Moctar, Amadou Coulibaly et Soli Koné respectivement chef de village, porte-parole des parents des victimes, et président de l’Association des ressortissants de la localité résidant à Bamako, ont remercié les donateurs et reconnu les efforts des autorités après cet accident qui a fait 24 morts et 16 blessés. « Nous sommes conscients qu’il y a une autorité soucieuse de ses populations » ont –ils salué.

Deux membres du Gouvernement et une demi-douzaine de députés, et le CB de Fana, étaient mobilisés pour cette cérémonie de présentation de condoléances.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

ME MOUNTAGA TALL : Combattant intrépide du mouvement démocratique !

Gouvernance au Mali : IBK doit tirer toutes les leçons de son échec

Dr Aboubacar Sidick Fomba, président de l’Adepm, au chef d’État malien : « Nous demandons au Président de la République de rendre sa démission »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct