Malijet.co

Accord politique au Mali : Le RPDM prend le train avec des exigences!

Nos yeux ne manquent pas grand chose dans le processus de sortie de crise politique, enclenché par le Chef de l’Etat et accompagné plus ou moins par des acteurs politiques.

Lors de la cérémonie de signature d’hier, le Docteur Boubou Cissé, Premier Ministre du Mali, avait clairement laissé entendre que l’adhésion de ceux qui n’étaient encore prêts pouvait se faire en d’autres occasions.

Nos investigations ressortent que ce 3 Mai 2019, la Vice-présidente du RPDM de Cheick Modibo Diarra, Madame Camara Saoudatou Dembélé, en présence du Premier ministre Boubou Cisse, aurait signé l’Accord politique de Gouvernance.

D’après nos détails recueillis, le parti RPDM exigerait d’avoir un portefeuille ministériel supérieur aux autres partis de l’opposition, notamment le Parena, le PSP, le PDES et la CODEM.

A défaut, le parti RPDM s’abstiendrait de participer au nouveau gouvernement malgré sa signature dudit document. Selon les sources concordantes, des négociations se poursuivraient avec le président de la République en personne.

Accord politique: La Coalition malienne pour le développement (CMD) présidée par le Dr Cheick Modibo Diarra s’engage

La Vice-présidente du RPDM Mme Camara Saoudatou Dembele a signé l’Accord politique de Gouvernance ce vendredi 3 mai 2019 à la Primature.

Pour rappel, hier, jeudi 2 mai, 15 regroupements politiques ont signé ledit Accord lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Dr Boubou Cisse.

Source: Page Facebook du journal le Figaro du Mali.

Vous allez aimer lire ces articles

ADP-MALIBA Le premier couac du nouveau président et son équipe

Tiébilé Dramé, ministre des affaires étrangères lors de la visite de son homologue algérien au Mali

Le député Mamadou Diarrassouba à ses camarades du RPM «Mettons le Mali au-dessus de toutes considérations partisanes, l’entente et la cohésion sont gages de développement durable »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct