Affaire ‘’d’atteinte à la sûreté de l’état’’: La procédure annulée et la mise en liberté des accusés ordonnée par la Cour d’Appel

La Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako s’est prononcée, hier mardi, sur l’affaire de  » déstabilisation des institutions de la Transition « .

 

Elle a annulé la procédure visant les sept personnes poursuivies, dont l’ancien premier ministre Boubou Cissé et ordonné la mise en liberté de Ras Bath et codétenus. Ces derniers sont incarcérés depuis plus de deux mois.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Transition malienne : les élections sont-elles une « priorité absolue » ?

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulouba !

Boubacar Gaoussou Diarra: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un modèle »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct