Malijet.co

Allocution du président de la république lors de l’ouverture du forum international des investissements au mali

Le Président de la République, Chef de l’Etat S.E.M Ibrahim Boubacar KEÏTA a présidé, ce matin à hôtel Laïco Amitié de Bamako, l’ouverture officielle du Forum international des investissements au Mali.


Le forum Invest In Mali offre l’occasion aux investisseurs étrangers de découvrir non seulement les facilités qui leur sont destinées, mais surtout les opportunités concrètes, projet par projet, que le Mali a à leur offrir.

ALLOCUTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LORS DE L’OUVERTURE DU FORUM INTERNATIONAL DES INVESTISSEMENTS AU MALI
Madame, Messieurs les Présidents des Institutions de la République du Mali ;
Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement de la République du Mali ;
Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps diplomatique, Consulaire et des Organisations internationales, accrédités au Mali ;
Monsieur le Président du Conseil National du Patronat du Mali ;
Mesdames, Messieurs les Chefs d’entreprises du Mali et d’ailleurs ;
Mesdames, Messieurs, en vos rangs et qualités.

Je voudrais, tout d’abord, souhaiter au nom du peuple malien et au mien propre la bienvenue à tous les participants au Forum International des Investissements au Mali 2017.
Une initiative et une rencontre qui célèbrent l’entreprenariat et le dynamisme du secteur privé, tout en mettant en lumière le potentiel du Mali et qui, je l’espère deviendra au fil du temps un véritable espace de dialogue, de partage et de propositions où décideurs et professionnels se retrouvent pour discuter des potentialités économiques du Mali, nouer des partenariats et envisager ensemble l’avenir.
Ce rendez-vous est aussi une réponse à l’une des préoccupations du moment, celle de la création d’emplois, du recul du chômage et plus particulièrement pour les jeunes maliens.
Je crois fermement que lorsque l’on crée les conditions pour favoriser le développement et l’essor des entreprises privées, ces dernières constitueront, à terme, des centres de profits et un vivier d’emplois pour le bonheur de toute la population malienne.
C’est donc pour moi un moment privilégié et l’espace adéquat pour rendre un hommage appuyé à toutes ces femmes et ces hommes qui s’investissent jour et nuit pour l’émergence d’un secteur privé fort et dynamique.

Mesdames et Messieurs,
Cet évènement se tient aujourd’hui dans un contexte socio- politique où les attentes multidimensionnelles des différentes couches sociales de notre population sont les plus fortes et pressantes.
« Faire le pari du Mali » est le thème retenu par les organisateurs pour cet évènement.
Ce thème est d’un grand intérêt pour la vision que j’ai et continue d’avoir pour le Mali, et qui est de favoriser l’émergence d’un secteur privé fort, susceptible d’impulser une dynamique de croissance forte et durable afin de permettre d’offrir des milliers d’emplois à la population et à la jeunesse du Mali.
Il nous invite à une réflexion sur le profil des efforts à entreprendre chacun à son niveau pour que le secteur privé puisse contribuer de manière significative et durable à la croissance économique et à l’amélioration des conditions de vies et d’existence de nos populations.
C’est à la réalisation de cette noble et louable ambition que s’attèle le Gouvernement dans le cadre des réformes en cours pour l’amélioration des conditions d’investissements du secteur privé.

Mesdames et Messieurs,
Comme je l’ai dit très récemment le Mali est une destination qui vaut la peine d’être tenté. Je mesure cependant à sa juste valeur la tâche souvent ardue et le parcours de combattant du chef d’entreprise voulant réaliser son investissement dans les meilleures conditions possibles et au vu du contexte d’investissement actuel.
Je puis toutefois vous assurer que la destination « Mali » demeure l’une des plus compétitives en Afrique de l’Ouest.
Nous avons un code des investissements hautement attractif, le souci de la rentabilité de nos chefs d’entreprises et un peuple accueillant. En outre, le cadre macroéconomique a été assaini et de nombreux indicateurs montrent des évolutions encourageantes dont vous êtes témoins :
-Un taux de croissance économique robuste avec une moyenne annuelle de l’ordre de 6% ;
-Un dynamisme entrepreneurial sans précédent des jeunes qui représentent 65% de la population malienne et l’amélioration substantielle du climat des affaires qui place le Mali dans le peloton de tête des pays de l’UEMOA, avec des incitations fiscales très avantageuses ;
-Un budget d’Etat qui priorise les secteurs moteurs de l’économie, notamment l’agriculture et l’énergie, les dépenses en faveur des forces armées et de sécurité, le secteur social, notamment en faveur des couches les plus vulnérables et les investissements structurants pour booster l’économie ;
– Des avancées notables au niveau du retour de la paix et de la sécurité à travers la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation.
Mesdames et Messieurs,
Je reste profondément sensible à vos préoccupations et note avec satisfaction la pertinence des thèmes inscrits dans le programme de l’évènement et qui abordent les grands secteurs d’opportunités d’investissement au Mali que sont l’Agriculture, l’Elevage, l’Energie, les Infrastructures et les Télécommunications.
Aujourd’hui, plus que jamais, notre engagement vis à vis de l’investisseur, sans distinction de nationalité, est une protection et une garantie continue des investissements qui sont réalisés sur le territoire malien pour la sauvegarde des intérêts des populations.
Pendant ces deux jours, je souhaite que vos discussions puissent aboutir sur des propositions concrètes devant favoriser l’ancrage de l’investissement privé au Mali, créer de la valeur ajoutée pour notre pays et résorber le chômage des jeunes.
J’invite aussi le Gouvernement à renforcer davantage le dialogue avec le secteur privé et à œuvrer quotidiennement à l’étude et à l’appréciation des doléances soumises par le secteur privé.
Cela est justifié par les effets structurants et d’entrainement que peut engendrer le développement d’entreprises et d’industries dynamiques et performantes sur le reste de l’économie et pour son rôle d’accélérateur de croissance durable.

Mesdames et Messieurs,
C’est le lieu et l’occasion pour moi de saluer et remercier le patronat malien, les investisseurs étrangers déjà installés au Mali et enfin les chefs d’entreprises de la Diaspora pour leurs contributions appréciées à l’essor de l’économie malienne et leur réaffirmer que notre pays dans la phase actuelle de relance de son économie, leur reste ouvert pour recevoir de nouveaux investissements.

Mesdames et Messieurs,
Aussi, qu’il me soit permis de remercier tous les Partenaires Techniques et Financiers pour leurs disponibilités et leurs engagements à nos côtés.
Ensemble, Faisons le Pari du Mali !
Sur ce je déclare ouvert les travaux du Forum International des Investissements au Mali 2017.
Je vous remercie.

Source: Koulouba.com

Vous allez aimer lire ces articles

Manifestation à Bamako demandant le procès des accusés de l’affaire des bérets rouges

RECOMPENCE DU MERITE SPORTIF : LE MALI DÉBLOQUE 280 MILLIONS DE F CFA POUR LES CADETS

TIEMAN H. COULIBALY, MAT : « L’AGENDA ÉLECTORAL DE 2018 SERA BIEN RESPECTÉ SAUF… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct