Malijet.co

Arcane politique : Les transfuges du YELEMA accueillis bras ouverts à la CODEM !

Au Grand hôtel de Bamako, le samedi 15 juin, le président de la Convergence pour le Développement (CODEM), Housseyni Amion Guindo alias ‘’ Poulo’’ accompagné des cadres de son parti et de plusieurs militants, a accueilli au sein de sa formation politique une vingtaine de cadres démissionnaires du parti YELEMA, parmi lesquels, figurent plus de 10 membres du bureau exécutif.

« Aujourd’hui est une résurrection et une ascension pour nous » a déclaré le 1er porte-parole des adhérents. Membre fondateur du parti Yelema, Amadou Aya, précédemment chargé des affaires politiques du  comité exécutif, a eu la lourde responsabilité de présenter ses camarades démissionnaires de Yelema aux militants de la CODEM.

Dans cette veine, il a présenté  respectivement Abdoulaye Diarra,   Adama Diakité et Samba Sidibé, précédemment, 1er vice-président, 5ème vice-président et secrétaire général de la région de Tombouctou. Aussi, il a mentionné les noms de, Alou Sanogo ex secrétaire administratif, Mahamane Diarra ex chargé des questions électorales, Aly Ongoïba, Moulaye et le plus jeune d’entre eux, Boubacar  Dicko.

Après avoir divulgué les noms de Joseph Ongoïba de la région de Koro, Awa Yaro de Banconi, Mahamadou Touré de Nianfunké, il a souligné avec une particularité celui de Kourou Ousmane Cissé, précédemment chargé des questions de finances. Selon lui, ce dernier avait démissionné de son poste bien avant, compte tenu de certaines divergences de vues avec le président Moussa Mara.

Au pupitre, M.Aya a été succédé par Abdoulaye Diarra, pour non seulement témoigné de leur joie d’entrer dans la famille CODEM, mais surtout d’expliquer les raisons de ce choix. «  Nous avons fait le choix de la CODEM, car nous sommes convaincus de la pertinence de son projet de société et du leadership de son président, Housseyni Amion Guindo » a-t-il déclaré. A lui, d’ajouter que la CODEM est un parti mieux structuré avec des militants disciplinés. «  On s’attendait à ce jour » a-t-il affirmé.

Avant de terminer, il a témoigné au président de la CODEM, leur désir de travailler pour le seul  bonheur de sa formation politique. D’un ton clair, il a rassuré que lui et ses camarades sont disposés à se joindre aux autres de la CODEM pour relever les défis.

Pour sa part, Housseyni Amion Guindo, a soutenu que cette adhésion massive à son parti lui donnera sans nul doute, un sang nouveau. Car, dit-il, la CODEM en ces derniers temps a connu une crise de croissance. «  Cette adhésion marque un nouveau départ » a-t-il déclaré.

En effet,  Poulo a tenu à préciser qu’il n’y a  pas eu de démarche de la part d’aucun cadre de son parti visant à débaucher ces nouveaux adhérents. «  C’est par conviction, qu’ils ont fait le choix de la CODEM » a-t-il témoigné tout en rassurant les nouveaux adhérants que lui et tous les cadres de la CODEM mesurent la portée de leur choix.

S’agissant de ces nouveaux adhérents, le président de la CODEM, dit avoir connaitre en eux le sens de l’engagement et du travail bien fait. «  Nous n’avons pas le droit d’échouer cette intégration » a-t-il affirmé comme une mise en garde à ses militants.

Avant de terminer, Poulo, a fait savoir que cette adhésion au-delà du fait qu’elle démontre la crédibilité de son parti, constitue un ordre de bataille afin de hisser plus loin que possible la CODEM.

Par Moïse Keïta

Source: Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Le ministre Housseini Amion Guindo : un homme libre et engagé

LANCEMENT HISTORIQUE DES GILETS VERTS AU MALI: Le Ministre Housseini Amion GUINDO met la société civile sur orbite

Nioro du Sahel : Le premier ministre reçu par le Chérif, jeudi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct