Assemblée nationale : 21 députés réélus sur les 147

Le ministre de l’Administration territoriale, Moussa Sinko Coulibaly, a proclamé mardi soir les résultats provisoires  du second tour des législatives.

general moussa sinko coulibaly ministre administration territoriale2

Il ressort de ces données que, seulement 21 députés ont pu se faire réélire sur les 147 que compte l’Assemblée nationale du Mali. Pour cette 5e législature, on aura donc un Hémicycle fortement renouvelé. Ces députés réélus proviennent de plusieurs régions du pays. D’abord dans le cercle de Kayes, le puissant Questeur de l’Assemblée nationale, Mahamadou Cissé dit Bagagnoa de l’ADEMA et son adjoint Moussa Cissé de l’URD reviennent de nouveau  à Bagadadji. A Nioro du sahel, Ousmane Bathily du RPM s’est imposé  dans la rude bataille qui l’opposait à la liste PARENA-ADEMA.  A Kita, Do Tounkara et Modibo Kane Cissé du RPM séjourneront de nouveau à l’Assemblée nationale. A Yélimané, le tonitruant député étrangleur, Mamadou Hawa Gassama Diaby, toujours impliqué dans les scandales revient avec force à l’Assemblée nationale pour la 4e fois. Dans la région de Sikasso, on retrouve 4 revenants.

 

 

Il s’agit de Bréhima Bérédogo, député PARENA, réélu à Kadiolo, Mamadou Habib Diallo du MPR, réélu à Sikasso, Yaya Sangaré de l’ADEMA, réélu à Yanfolila et le révolutionnaire Oumar Mariko du SADI, réélu à Kolondièba. Dans la région de Ségou, c’est seulement Alassane Tangara des FARE qui parvient à se faire réélire. Dans la région de Mopti, c’est à Djenné et Douentza que l’on retrouve des revenants, avec respectivement, Habib Sofara, Abdoul Kadri Cissé, tous deux de l’URD et Elias Goro du PDES. Dans la région de Gao, l’indétrônable Assarid Ag Imbarcawane et le doyen Abouzeidi Maïga font leur retour, Place de la République. Toujours dans la Cité des Askias, dans le cercle de Bourem, Aïssata Alassane Cissé, cette fois-ci sous les couleurs de l’UM-RDA séjournera encore durant les 5 prochaines années à l’Assemblée nationale. Elle sera pendant cette législature la seule député pour le compte des héritiers de Modibo Kéita. Dans l’Adrar des Ifoghas, le rebelle redevenu, Ag Bibi, aura sans doute de la peine à siéger à l’Hémicycle avec ses collègues qu’il avait abandonné pour prendre les armes. Il revient avec le fils du vieux Intallah, Alghabass.

 

Youssouf Diallo

SOURCE: Les Echos du Parlement

Vous allez aimer lire ces articles

Afri’actu : Une base militaire russe au Mali ! Pourquoi pas ?

La Russie assure continuer « à fournir aux autorités légitimes du Mali une assistance multiforme dans la lutte contre les terroristes »

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Macky Sall engage une médiation entre Bamako et Abidjan

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct