C’est dans le bain d’un nouveau malaise militaire que l’Homme du 26 Mars s’apprête à revenir pour de bon au pays natal. Plusieurs fois annoncé au bercail au cours de son long exil volontaire au Sénégal, l’ancien président n’a jamais paru aussi proche d’un retour définitif.

Un proche d’ATT nous a d’ailleurs confié que la fin de son séjour à l’étranger ne tient qu’à des ultimes réglages. Au nombre desquels, à en croire certaines sources concordantes, le véhicule personnel de l’ancien chef de l’Etat auquel Koulouba tarde encore à trouver la solution, à savoir : mettre à sa disposition une Toyota V8 de la dernière génération. Quant à sa résidence devenue litigieuse depuis son occupation par son successeur, un arrangement semble être trouvé à la question. Il consiste, selon notre source, à l’habiter dans sa propre demeure contre une prime de logement en bonne et due forme, le même régime appliqué selon toute évidence à Dioncounda Traoré également privé de résidence d’Etat par IBK.

Dans tous les cas, tous les ingrédients sont désormais réunis pour qu’ATT soit réhabilité dans son pays qu’il a quitté en 2012, dans des circonstances très peu enviables. Au confort matériel s’ajoutent sa disculpation pour les faits de haute trahison ainsi que la réhabilitation de l’histoire à travers morale une succession d’événements qui interviennent comme un démenti à la responsabilité qu’on lui impute dans l’état de l’armée malienne.

La Rédaction

Source: Le Témoin