Successivement, le représentant résident de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) au Mali, Pr Hamidou Boly et le ministre norvégien du développement international, Dag-Inge Ulstein, ont été reçus en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Ces rencontres ont eu lieu, hier après-midi, à la Villa des hôtes.

 

Le Pr Hamidou Boly était venu remettre ses lettres l’accréditant auprès du président de la République du Mali. Une occasion mise à profit par le désormais représentant de la Cedeao pour solliciter et obtenir les conseils du président Ibrahim Boubacar Keïta qui a une « expérience très avisée des questions de la sous-région ».

Le chef de l’État lui a aussi fait part de sa vision par rapport à la « manière d’aborder ce nouveau mandat », a confié Pr Hamidou Boly. Pour lui, les défis dans notre pays ont pour noms la sécurité et le développement. « Il faut, dit-il, que nous retrouvions la paix, la quiétude et la prospérité pour nos populations ».

Actualité oblige ! Les deux personnalités ont parlé du sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao sur le terrorisme au Sahel et dans le bassin du lac Tchad, prévu ce samedi à Ouagadougou. Selon l’invité du jour, il était de bon ton qu’ils abordent ensemble «comment les affaires vont se réaliser» à cette rencontre.

Quant au ministre norvégien Dag-Inge Ulstein, qui boucle une visite de trois jours dans notre pays, il a discuté de coopération avec le président de la République, réitérant l’engagement de son pays à rester fidèle et constant dans son partenariat. La Norvège, a-t-il précisé, travaille avec les Organisations non gouvernementales, la Minusma et l’ONU-femme qui sont des partenaires «très importants dans la réalisation de ces projets».

Dag-Inge Ulstein a expliqué qu’il était important pour lui d’effectuer ce déplacement au Mali, un partenaire de premier plan, pour s’imprégner de ses difficultés afin de «donner des aides plus consistantes et rendre la situation meilleure».

La coopération entre le Mali et la Norvège est axée sur des secteurs clés comme l’appui à la jeunesse, à l’éducation et à la sécurité nutritionnelle.

Issa DEMBÉLÉ

L’Essor