Malijet.co

Avec la mauvaise pratique démocratique le Mali est le dernier de tous les pays du Monde.

C’est au Mali et surtout au Mali que la politique alimentaire a pris dessus sur la politique de servir son pays .

C’est au Mali et surtout au Mali que la pratique démocratique a détruit le service public et obligé les hauts cadres à se prostituer pour avoir leur place qui leur revient de droit et du coup la loyauté politique prime sur la compétence technique.

C’est au Mali et surtout au Mali que la pratique démocratique a détruit l’armée, le système éducatif, le système sanitaire, la justice ,le tissu social et économique.

C’est au Mali que la pratique démocratique a encouragé le mensonge, les crimes , la délinquance financière à outrance et la trahison comme mode de fonctionnement démocratique.

C’est au Mali et surtout au Mali que la pratique démocratique a créé une société civile contre les intérêts de la société civile et plus politique que les politiques et plus alimentaire que constructive.

C’est au Mali et surtout au Mali que la pratique démocratique a créé des journalistes, des activistes ,des syndicalistes plus politiques que les politiques et qui sont aussi plus alimentaires que les politiques et accompagnent sinon sont les complices de ces politiciens alimentaires.

C’est au Mali et surtout au Mali que le conseil national des jeunes est contre la jeunesse et s’oppose aux intérêts de la jeunesse et accompagnant les pouvoirs politiques dans leur mauvaise gouvernance.
Ce conseil national des jeunes est plus politique que les politiques.

C’est au Mali et surtout au Mali que les opérateurs économiques, les commerçants sont plutôt politiques que les politiques et sont les bailleurs de fonds des partis politiques pour avoir le monopole des marchés publics.

C’est au Mali et surtout au Mali que l’impôt du contribuable est utilisé pour acheter sa conscience et non pour construire son avenir.

Cette mauvaise pratique démocratique est à la base de l’effondrement de nôtre pays , ressaisissons nous pour récupérer notre place d’antan de pays travailleur, honnête, patriote et Panafricaniste.

La renaissance du MALI est une urgence.

Aboubacar Sidick Fomba

Source: Maliactu.Info

Vous allez aimer lire ces articles

MAIRE DE LA COMMUNE URBAINE DE SÉGOU : Nouhoum Diarra un homme de parole

Mali : APR et CODEM se préparent pour succéder à IBK

Loi‘‘parité hommes/femmes’’ : Qu’en dira-t-on lors du Dialogue national inclusif ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct