Malijet.co

Boubou Cissé au sujet des allégations à lui attribuées sur la tenue du référendum avant la fin de l’année : «Ce ne sont pas mes propos»

«Le référendum se tiendra d’ici à la fin de l’année et les législatives en juin 2020». Tels étaient, en substance, les propos prêtés au Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, il y a de cela quelques mois, dans une presse étrangère, lors de sa visite en France. Il n’en est rien.

 

En effet, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, n’aurait jamais tenu de tels propos : «Le référendum se tiendra d’ici à la fin de l’année et les législatives en juin 2020». Ces propos que le chef du gouvernement aurait tenus en face du président français, Emmanuel Macron, selon le même média international et relayé par un confrère de la place.

Comme nous n’étions pas sur place et vu l’importance de ces déclarations même pour le reste du temps qu’il restera locataire de «Place du bord du Djoliba», l’instinct journalistique et le professionnalisme nous obligeaient à essayer d’en savoir plus, et à chercher donc la confirmation auprès du principal intéressé, le Premier ministre, lui-même.

À la question de savoir si ces propos étaient les siens, sans détour, notre interlocuteur répond : «Ces propos ne viennent pas de moi. Je ne peux pas parler de législatives à un temps postérieur au 2 mai (date impérative de début d’une nouvelle législature, et surtout avant la fin de l’APG-Accord politique de gouvernance)». «Ils (ces propos) ne sont pas de moi et ce chronogramme n’est pas celui du gouvernement non plus».

La Rédaction

Source : Nouvelle Libération

Vous allez aimer lire ces articles

Me Hassane Barry sur Africâble : « Il faut dialoguer avec Kouffa et remonter à Iyad… »

Le président du PPC et du MC-ATT, JeamilleBittar « Le consensus reste la seule voie royale de sortie de crise »

DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct