Boubou Cissé répond à la demande formulée par Mahmoud Dicko: « ma démission n’est pas à l’ordre du jour »

Dans une une interview accordée ce 30 juillet à la radio allemande Deutsche Welle, le Premier ministre du Mali a balayé l’hypothèse de sa démission. L’imam Mahmoud Dicko lui avait demandé de rendre le tablier lors d’une récente rencontre.

« Oui, l’imam m’a parlé de cela. Mais ma démission n’est pas à l’ordre du jour », a-t-il répondu à la Deutsche Welle.

Selon Boubou Cissé, « le président de la République est celui qui a cette prérogative-là, de nommer son Premier ministre et, éventuellement, de le faire démissionner s’il n’est pas satisfait. Il est le seul à pouvoir le faire. Pour l’instant, il ne m’a pas montré cela – au contraire. Nous sommes en totale phase par rapport à tout ce qui se passe ».

Concernant la formation complète du gouvernement d’union nationale, le Premier a confié à la radio allemande que des « contacts ont été établis avec certains des leaders » du M5RFP.

Malivox

Vous allez aimer lire ces articles

Justice: L’association malienne des procureurs et poursuivants suspend toute collaboration avec le ministre Me kassoum Tapo pour cafouillage heurtant l’éthique et la morale…

Ademacratie : Qui divise, récolte la tempête

L’UA soutient la position de la CEDEAO au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct