Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Président de la République, Chef de l’Etat , a pris part en milieu de matinée du jeudi 11 Octobre 2018 à l’ouverture solennelle du 17ème Sommet de la Francophonie édition 2018 qui s’est tenue dans la salle du Complexe sportif et de concert Karen Demirchyan de Erevan.

La matinée de cérémonie qui a pris fin aux environs de 14h30 temps local , était présidée par le Premier ministre Arménien Nikol Pashinyan , représentant le Président de la République de l’Armenien Armen Sargsyan.

Étaient également présents le Président de la République française Emmanuel Macron, la Secrétaire Générale sortante Michaël Jean et de nombreux Chefs d’Etat membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie OIF dont 3 chefs d’Etat du G5-Sahel et 6 chefs d’Etat de l’Afrique l’Ouest.

Dans les différentes interventions il a été question du G5- Sahel notamment sa prise en compte dans le chapitre 7 des Nations Unies. L’occasion était bonne pour le Premier Ministre du Canada de féliciter sa compatriote Michaël Jean Secrétaire Générale sortante dont le leadership et le dynamisme ont été salués par tous les intervenants ,notamment sa touche personnelle en faveur de l’épanouissement de la femme , et de la jeunesse et en général pour le travail accompli à la tête de l’organisation francophone par son équipe . Parlant du Mali , le Premier ministre canadien Justin Trudeau a cité le Mali en exemple en matière d’amélioration des conditions de vie de la femme.

M.Trudeau dira plus loin que son pays le Canada dont les soldats participent activement dans le cadre de la MINUSMA , va renforcer son aide au Mali dans les prochains jours pour l’épanouissement des femmes , de la jeunesse et en matière de santé de la reproduction.

Dans les interventions il a été également question de mettre un accent particulier sur la jeunesse surtout celle du continent africain qui constitue un grand potentiel pour l’avenir du Monde à considérer comme arme de construction massive.

Le développement du numérique , la formation, l’épanouissement de la femme,l’entrepreneuriat, le développement durable ont été évoqués dans les différentes interventions.

Les défis de la reconquête de la langue française comme vecteur essentiel du vivre ensemble source de paix et de prospérité pour l’espace francophone; et les défis climatiques , la lutte contre les violences sexuelles lors des conflits , ont été abordés par certains intervenants.

Un hommage particulier a été rendu au à l’artiste franco-arménien de renommée mondiale Charles Aznavour grand partisan de la Francophonie et de la langue de Molière qui devait se produire à l’occasion du Sommet dans la salle où s’est tenue la cérémonie d’ouverture de l’événement du jour , mais qui est décédé le 1ier Octobre 2018 en France.

La cérémonie d’ouverture a été précédée par la photographie de famille des 84 Chefs d’Etat et de gouvernement, chefs de délégations, 56 membres et associés et 26 observateurs.

Le Premier ministre arménien et le Président Macron ont signé un timbre en l ‘honneur et en hommage à Charles Aznavour…

Michaël Jean dans son intervention a salué l’ensemble des Chefs d’Etat pour leur bonne collaboration et leur soutien au cours de ses 4 ans à la tête de l’OIF avant de lancer cet appel « Nous voulons faire que les voix de la jeunesse que nous avons formée portent . La cérémonie d’ouverture a pris fin par un mot du regretté Charles Aznavour « L’Amour de l’humanité ».

Après la cérémonie d’ouverture, Madagascar a passé la presidence de l’OIF à l’Arménie.