Cheick Oumar Sissoko à propos du double jeu de Issa Kaou Djim sur le départ du chef de l’État : “désormais Kaou Djim ne parle plus au nom du M5 RFP”

Dans une vidéo de moins trois minutes, le président du Mouvement Mali Koura, Cheick Oumar Sissoko, a mis les points sur les” i” en déclarant que les propos de Issa Kaou Djim lors de ses récentes sorties médiatiques n’engagent que la CMAS et non le M5 RFP. Il menace d’exclure dans les prochains jours la Coordination des sympathisants de l’imam Dicko du mouvement si jamais les choses devaient continuer ainsi.


En effet, depuis les récentes sorties de Issa Kaou Djim appelant les partisans de l’imam Mahmoud Dicko à accepter le maintien d’IBK à son poste de président de la République, rien ne va plus dans les rangs du M5-RFP. Ce mouvement qui a fait trembler Koulouba, faisant régner l’inquiétude jusque dans la demeure de la première grande personnalité du pays à Sebenikôrô, est aujourd’hui en passe de devenir un mouvement mort-né. Des hommes influents qui le composaient se sont tous rendus compte que le combat pour la démission du président de la République serait loin d’être une solution de sortie de crise. Malgré cette désunion de quelques grosses pointures, certains radicaux se disant plus que jamais déterminés ne désarment pas et continuent de s’opposer avec le peu de capacité de mobilisation qui leur reste.
Cheick Oumar Sissoko de ”Ensemble Mali Koura” en réaction aux propos du coordinateur général de la CMAS sur le départ du chef de l’État a dit ceci : “Les récentes sorties de Kaou Djim n’engagent pas le M5 RFP ! Il est de la CMAS et vous auriez dû constater qu’il ne parle désormais plus qu’au nom de son regroupement, pas à celui du mouvement du 5 juin. Il a affirmé sur les réseaux sociaux que la CMAS ne ferait plus parti des contestataires qui réclament la démission du président, mais plutôt le maintien de ce dernier pour dit-il préserver la paix et la quiétude au Mali.” 

En l’en croire, au siège de CMAS, Issa Kaou Djim a dit beaucoup de choses dont on se rappelle : “Maintenant s’il se détourne de tout ce qu’il avait dit auparavant, c’est bien son problème. Sachez que désormais Kaou Djim ne répond plus au nom de M5-RFP, mais plutôt à celui de la CMAS. Tout ce qu’il dira n’engagera pas le mouvement du 5 juin car, ceux qui ne sont pas pour la démission du président ne sont plus de M5-RFP. Si jamais les choses continuent comme ça, nous allons être obligés d’exclure une bonne fois pour toute la CMAS du M5-RFP”, a déclaré Cheick Oumar Sissoko.
Ben Chérif

Source : Soir de Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de l’Ambassade de l’Etat de Palestine au Mali à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 Novembre 2020

Le ministre Ag Attaher après sa visite du stade omnisport Modibo Kéita : « Nous voudrions avoir ce stade fin prêt pour cette fin d’année… »

Bah N’Daw désormais sommé d’accélérer l’audit sur la gestion calamiteuse d’Ibrahim Boubacar Kéïta !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct