CNT : le président Diaw rappelle certains membres à l’ordre

Suite à un mouvement populaire contre la présence des forces françaises sur le territoire national, auquel seraient associés certains membres du Conseil national de transition (CNT), son président a décidé de taper du poing sur la table.

Le président Malick Diaw n’est pas du tout content du comportement de certains éléments du CNT. Pour cause, ils participent à des mouvements d’activistes visant à demander le départ des forces françaises du Mali. Ayant eu vent de l’information, le président Diaw, dans un communiqué, affirme être au regret de constater que, depuis quelques jours, des déclarations émanant de certains mouvements et regroupements, au sein desquels militent quelques membres du CNT, tentent de décrier la présence militaire française au Mali.

Le communiqué explique qu’au moment où le pays aspire profondément à la paix et à la stabilité, le président du CNT se désolidarise de tels actes qui, dit-il, n’engagent que leurs auteurs. Malick Diaw, aux termes du communiqué, tient à réaffirmer le soutien et la disponibilité du CNT à l’endroit de tous les partenaires qui œuvrent aux côtés du Mali dans la lutte anti-terroriste, sous toutes ses formes.

Aussi, le président Diaw invite-t-il l’ensemble des membres du CNT à se focaliser exclusivement sur la mission qui leur est dévolue dans le cadre de la transition en  cours au Mali et d’observer strictement les dispositions de l’article 92 du règlement intérieur interdisant d’user de leur titre pour  des motifs autres que l’exercice de leur mandat.

Il espère que le message ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd. Au cas contraire, il n’exclut pas de sévir.

A suivre !

Dieu veille !

Mariétou Doucour

é  Source: Azalaï Express.

Vous allez aimer lire ces articles

Bah N’Daw remercie une quinzaine de conseillers spéciaux

​Mali: le Premier ministre Ouane à Kayes pour une visite de 72 H

Mali : Mohamed Salia Touré désigné porte-parole du gouvernement

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct