Dans la logique de faire réélire son père à tout prix, le Fiston National tire les ficelles à tous les niveaux pour renverser la tendance en faveur du président IBK. Dans cette dynamique, l’honorable Karim Keita et le jeune opérateur économique Mama Lah ont décidé de passer à l’offensive. Un vaste réseau de corruption se serait mis en marche pour acheter la conscience de plusieurs jeunes du Showbiz. Des artistes et musiciens auraient reçu des sommes faramineuses pour battre campagne pour le président sortant.

La somme distribuée avoisinerait plusieurs centaines de millions de nos francs. Les deux mécènes auraient distribué des centaines de millions à nos jeunes artistes pour rejoindre le camp du président sortant en perte de popularité. Quelques rares jeunes du showbiz contactés ont manifesté leur refus de participer à cette gigantesque manipulation dans l’air du temps…

Le garde-boxeur de Nina Walet

«Je viens d’être agressé physiquement et verbalement par le garde du corps de Nina Walet (Ministre de l’Artisanat et du Tourisme)»   , nous a confié un confrère qui était à Mountougoula pour une activité de soutien à IBK. Ce garde du corps n’est pas à son premier coup. Plusieurs  journalistes se plaignent de sa susceptibilité. Il doit pourtant connaître les terrains pour la guerre. Le fait de boxer un journaliste ne grandit jamais un garde du corps. On peut dire aussi qu’il est à l’image de sa patronne qui arbore toujours une mine serrée, ne souriant jamais. Elle est toujours à tirer dans les pattes de certains départements. En tout cas, ils ont mobilisé jeunes, vieux, femmes, pionniers, autorités administratives et coutumières, leaders religieux tous étaient de la fête le samedi matin sur le terrain de l’école Fondamentale de Mountougoula (Chef-lieu de ladite commune).  La commune de Mountougoula est située à 8 km de Bamako sur la route Nationale 6 reliant Bamako à Ségou. La cérémonie Un’ coup Ko en 2018 organisée par le Mouvement IBK en marché 2018 est présidée par M. Ibrahima Traoré, Directeur de Cabinet du président de la République et Madame Nina Wallet Intallout, ministre de l’Artisanat et du Tourisme. La couleur de la cérémonie a été annoncée par M. Diarra, maire de la Commune rurale de Mountougoula, qui a étalé les potentialités de la commune et demandé à tous les électeurs de sortir massivement le 29 juillet pour aller voter ; avant cela, de tout faire pour retirer leur carte d’électeur avant de souhaiter la bienvenue aux émissaires du président de la République.

IBK : de report en report !

Cause du choix du Palais des Sports de Bamako pour la déclaration de candidature solennelle le dimanche 27 mai 2018 à 10h du président candidat IBK à l’élection présidentielle de 2018. Chronologie des faits : la commission d’organisation avait souhaité faire l’événement à Sikasso, mais le président IBK a rejeté cette proposition à cause de ses querelles personnelles avec le maire Khalifa Sanogo. L’option de Ségou a été aussi rejetée à cause des récentes manifestations du CDR. La carte de la région de Kayes a été abandonnée à cause de l’état de dégradation de la route, aussi des événements de Keniéba (marche contre le soutien à IBK) de la marche des femmes à Sadiola et de la faible mobilisation lors de son dernier voyage à Kayes. Toujours parlant du choix de Kayes, Moussa Tembiné déclare que le simple nom du président de l’ADP/Aliou Boubacar Diallo provoque de la colère chez le président IBK qui le qualifie d’ingrat et égoïste de son succès. Selon le président du Rpm, le nord étant peu bénéfique en terme de votant et instable à cause de l’insécurité, Bamako a été le choix définitif pour la déclaration de candidature. Dans un premier temps, les ténors du régime avaient décidé de choisir le 26 mars pour l’événement.

Les raisons du Tigre

Le PM Soumeylou Boubèye Maïga alerte le pouvoir, qu’en cas de faible mobilisation, le sort du président IBK serait scellé pour de bon le même soir du lancement de sa candidature. Ensuite, vient l’option d’aller déclarer sa candidature dans une mosquée de façon sobre, surgit de la bouche de Karim Keita, avant que le même Soumeylou Boubèye Maïga déclare que cela pousserait les chrétiens du Mali à voter contre Djobrin et le Rpm pour le restant de la vie de ce parti. Finalement, la première Dame décida que l’événement aura lieu au palais des sports de Bamako avec des invités de marque exclusivement des VIP avec une Sécurité maximum.

Plus de peur que de mal

L’incendie au palais, c’est un incendie qui me semble d’origine criminelle. Cela ne doit pas venir d’un court-circuit qui se propage normalement le long du conducteur, mais c’est un coffret électrique qui doit même ne pas être en service qui a cramé. Cela semble être provoqué par quelqu’un : l’incendie est resté localisé uniquement sur le coffret. La seule raison pour laquelle elle ne s’est pas répandue est à la nature des conducteurs qui laissent propager le feu. Tout le système électrique fonctionnait normalement sans qu’aucune réparation n’ait été entreprise suite à l’incendie.  Donc le coffret qui a brûlé n’était pas du tout en service. La seule raison était de provoquer une situation de panique générale qui pouvait avoir comme conséquence la mort de plusieurs personnes.

Le Reporter