Communiqué du ministère de la sécurité sur le couvre-feu établi en raison du Coronavirus

Bamako, le 26 mars 2020. En application du Décret N°2020-0170/P-RM du 25 mars 2020 instituant le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national à compter du 26 mars 2020 de 21 heures à 05 heures, dans le cadre de la lutte contre le COVID 19, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile rappelle qu’il est formellement interdit de se déplacer aux heures indiquées.

 

Pour ce faire, les forces de sécurité ont notamment reçu instruction :

• de veiller à la fermeture effective des frontières terrestres.

• d’interpeller et de garder à vue toute personne ne pouvant justifier sa présence dans la rue à ces heures ;

• de disperser tout regroupement de personnes et de conduire en fourrière tout moyen roulant non autorisé.

II est dès lors recommandé à tous de faire leurs courses (achats et autres) et de rentrer à la maison avant les heures indiquées.

Toutefois, pour des raisons spécifiques, des dérogations spéciales de circuler sont accordées :

1. aux services d’urgence de santé, de l’ORTM, de l’EDM, de la SOMAGEP et des opérateurs téléphoniques munis d’ordres de mission et de cartes d’identité professionnelles ;

2. aux services de fret uniquement pour les produits de première nécessité.

D’autres mesures dérogatoires pourront, en tant que de besoin, être consenties par les Représentants de I’Etat, territorialement compétents.

Aussi. le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile rappelle-t-il que toute personne prise en violation flagrante des mesures imposées, répondra de ses actes devant la justice.

Le Ministre en appelle donc au sens patriotique de tous pour une mise en œuvre volontairement consentie des mesures ci-dessus, gage de succès dans la lutte contre le COVID 19.

Général de Division Salif TRAORE

Commandeur de l’Ordre National

Ministère de la sécurité et de la protection civile

Vous allez aimer lire ces articles

Transition au Mali : Lomé accueille une réunion du groupe de soutien

Accompagner le Mali sur le chemin de la paix

Mali : pourquoi Ras Bath et ses coaccusés restent incarcérés

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct