Conclusions des Concertations nationales : l’URD clarifie sa position

Bien que membre du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), l’Union pour la République et la Démocratie (URD), parti de Soumaila Cissé, a donné sa position sur les conclusions des concertations nationales tenues les 10, 11 et 12 septembre dernier. Dans le communiqué publié le 14 septembre et signé par son vice-président, le parti de la poignée de main dit avoir pris «acte des conclusions issues desdites concertations ».

La formation politique de Soumaila Cissé a rappelé le fait que ces concertations nationales résultent « d’une longue lutte pour la défense de la démocratie, de l’état de droit et de la bonne gouvernance, entamée depuis la crise post-électorale de 2018 au sein du FSD, amplifiée par le combat du M5 RFP et parachevée par l’intervention du CNSP ». Tout en réaffirmant son appartenance au FSD et au M5-RFP, ce parti s’est dit disponible « à contribuer au rassemblement de l’ensemble des forces vives de la nation pour la réussite de la transition devant conduire à la refondation du Mali ». Il également invité le CNSP à poursuivre ses efforts pour aboutir sur un consensus plus large. « L’URD réitère son appel à la libération immédiate du président Soumaila CISSÉ, et sait compter sur l’engagement des autorités nationales et des partenaires pour y parvenir », a précisé le communiqué signé par le professeur Salikou Sanogo.

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mohamed Salia Touré enfin ministre: Tout ça pour ça !

Mali : le M5-RFP, mouvement contestataire contre l’ancien président IBK se dit trahi par la junte militaire

Jean-Yves Le Drian au Mali : première visite d’un officiel français depuis le coup d’État du 18 août

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct