Malijet.co

Conseil des ministres d’hier: les principales mesures prises

Le ministre porte-parole du Gouvernement, Abdel Karim KONATE, après le Conseil des ministres, a organisé, hier, dans l’après-midi, à la Primature, un point de presse au cours duquel les ministres concernés ont apporté des éclairages sur les mesures prises dans les domaines de l’énergie et du développement industriel ainsi que de l’administration.

Abdel Karim KONATE ministre porte parole Gouvernement malick alhousseyni energie conference

Le ministre Malick Alhousseyni, de l’Énergie et de l’eau, a développé le projet de décret portant approbation du marché relatif au contrôle et au suivi des travaux de doublement de la capacité de la centrale hydroélectrique de Sotuba II. Il a fait savoir que les travaux de cet important projet s’étaleront sur 16 mois et seront financés par la BOAD et en partie par le budget national. En termes d’avantages, le chef du Département de l’Énergie et de l’eau a cité le doublement de la production énergétique de centrale existante ; la réduction du déficit structurel de l’offre et du prix ; le développement des activités génératrices de revenus ; la réduction du chômage ; la fourniture d’électricité à des coûts accessibles.
Par rapport à ce dernier point, le ministre a souligné que les tarifs actuels sont subventionnés par l’État pour les rendre supportables. Concrètement, cette année, l’État a déjà injecté 25 milliards de francs CFA au titre de la compensation tarifaire. Aussi, a-t-il fait savoir, la stratégie de son département est de renforcement les moyens propres de production de la société d’énergie.
Sans être à l’ordre du jour, la question de la pénurie d’eau a été abordée. À ce niveau, le ministre Malick Alhousseyni affirmé que le projet Kabala, en cours, est l’un des plus grands en Afrique dont, à partir de décembre 2018, les premiers mètres cubes approvisionneront la capitale.
Pour parer au plus pressé, il indiqué que le Gouvernement développe des systèmes d’hydraulique villageoise, le renforcement des systèmes d’adduction d’eau existants ; laissant les opérations-citernes, moins pérennes à la SOMAGEP. C’est dans ce cadre, a révélé le ministre, qu’environ 2 milliards de francs CFA seront investis pour le renforcement du système d’adduction d’eau à Kidal.
Lui succédant, le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim du Développement industriel a commenté une communication écrite, dont le conseil a pris acte, relative aux conclusions et recommandations de l’étude de faisabilité du Centre d’incubation dans le domaine agroalimentaire : cas de Sikasso et la relecture des textes du Centre pour le développement du secteur agroalimentaire. M. Ag Ibrahim a expliqué que le Centre d’incubation ou incubateur est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises, généralement à but non lucratif, liée à des organismes publics ou parapublics.
Le choix de Sikasso, a justifié le ministre du Développement industriel, repose sur son statut de zone d’Agriculture, sur l’excellence et la présence d’un nombre important de petites unités de transformation des produits agricole. À ces facteurs, il a ajouté que Sikasso est quand même la deuxième région industrielle de notre pays.
Le ministre a fait savoir que des Centres d’incubation sont prévus dans toutes les régions du pays et dans le district de Bamako.
Le ministre porte-parole du Gouvernement a commenté le projet de texte déclarant l’état d’urgence sur le territoire national. En raison de la situation précaire, l’état d’urgence est déclaré à nouveau pour une durée de 10 jours, à compter du mercredi 19 avril 2017 à minuit sur toute l’étendue du territoire national.
Au chapitre des communications, le conseil des ministres a été informé de la nomination des membres de la Commission nationale de désarmement, de démobilisation-réinsertion (DDR) et de ceux des Commissions d’intégration.
Pour ce qui est de l’administration territoriale, le conseil des ministres a été informé de la nomination des conseillers spéciaux auprès des Gouverneurs des régions de Gao, Tombouctou, Taoudénit et Ménaka.

Par Bertin DAKOUO

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Gouvernement AIM: obligation de résultat

Situation du football : Le Premier Ministre reçoit une délégation d’acteurs sportifs

Prélude à la présidentielle de 2018 : La ruche bourdonne de nouveau !

ORTM en direct Africable en direct