Malijet.co

Conseil régional de Ségou : . Siaka s’octroie un nouveau contrat avec l’UE

Le 7 juin dernier s’est déroulé dans la salle de conférence Conseil régional de Ségou, la cérémonie de lancement de la phase II du contrat de subvention Union européenne – Conseil régional de Ségou. D’ un coût de plus de 872 millions de F CFA, ce projet va durer de 36 mois allant de janvier 2018 à décembre 2020 et concernera dans la région, les cercles de Ségou, Baraouéli, Niono, Bla, précisément les Communes de Pelengana, Somo, Dougoufé, Niono et Yanga

La cérémonie de lancement était placée sous la présidence du chef de cabinet du ministre des Collectivités territoriales, Chaka Coulibaly, en présence du chargé de la décentralisation et du développement institutionnel de l’Union européenne M. Ian Meelker, des autorités administratives et politiques de la région, ainsi qu’une foule de journalistes.

Prenant le premier, la parole le président du conseil régional de Ségou, M. Siaka Dembélé, s’est félicité des résultats de la 1ère phase du projet d’où cette confiance renouvelée de l’Union européenne. Mieux a souligné le président Chaka, la réussite dans sa mise en œuvre a permis l’élargissement le financement de l’Union européenne a d’autres régions dans sa seconde phase.

Cette deuxième phase du contrat de subvention Union européenne/conseil régional de Ségou vise essentiellement à accélérer le développement économique régional et s’articule autour de deux volets que sont : la réalisation d’au moins 7 ateliers de renforcement des capacités des agents et élus du conseil régional et la réalisation d’ouvrages tels que trois périmètres maraîchers, deux magasins de conservation d’échalote et de tomates et 5 ateliers d’embouche.

M. Ian Meelker le chargé de la décentralisation et du développement institutionnel de l’Union européenne a félicté Chaka et son équipe pour le travail accompli, lors de la première phase du projet. Il a indiqué que le but est de consolider les acquis et entériner davantage le rôle de leadership du conseil régional de Ségou.

Le chef de cabinet du ministre des Collectivités territoriales, Chaka Coulibaly, a lui également félicité le président du conseil et son équipe et a assuré de l’accompagne du gouvernement du Mali. Il a félicité le PADRE GIZ à travers la Coopération allemande pour l’accompagnement du conseil régional de Ségou.

Le contrat a été signé pour renforcer les capacités du CR en matière de maître d’ouvrage dans la réalisation d’investissements structurants de développement économique régional et surtout pour la consolidation des acquis de la première phase.

Daouda Coulibaly

BANANKORO

Le Conseil régional ouvre un parc à bétail

Pour boucler définitivement la première phase du contrat Union européenne, le conseil régional de Ségou, dans le cadre du projet de renforcement des capacités du conseil régional de Ségou pour la maîtrise d’ouvrage dans la réalisation des investissements structurants, le conseil régional a remis à la Commune de Pelengana un parc à bétail. C’était au cours d’une cérémonie.

Placée sous la présidence de Chaka Coulibaly le chef de cabinet du ministre des Collectivités territoriales étaient présents le chargé de la décentralisation et du développement institutionnel de l’Union européenne M. Ian Meelker, les autorités administratives et politiques de la région, et les éleveurs de la Commune de Pelengana.

Mme Diabaté Mamou Bamba, maire de la Commune de Pelengana a, au nom des éleveurs de sa commune, remercié le président du conseil et toute son équipe sur le choix porté sur leur Commune. Ils ont promis que bon usage sera fait de ce joyau qui ne fait que renforcer le développement de la Commune.

Le président du conseil régional Chaka Dembélé à sa suite a expliqué que par cette inauguration, prend fin la misse en œuvre de la première phase du projet qui a permis d’avoir des résultats satisfaisants notamment pour le conseil régional et les Communes bénéficiaires d’avoir des connaissances et capacités avérées dans la réalisation et la gestion des infrastructures et surtout la réalisation de 8 boucheries modernes, 2 marchés à bétail de 2 hectares chacun et l’aménagement de 2 périmètres pour la production d’échalote et tomate.

Il a félicité le PADRE pour son appui constant et surtout l’Union européenne pour la confiance renouvelée.

Bâtit sur deux hectares, le nouveau parc de bétails de Banankoro répond à toutes les exigences d’un parc digne de ce nom. Il est composé d’un gigantesque enclos, de deux abreuvoirs, d’un bloc de deux latrines, d’un bâtiment administratif, d’un hangar et d’un forage de 15m, et de deux pèses bétails.

Daouda Coulibaly

 

Source:  YEKO

Vous allez aimer lire ces articles

Le ministre de l’agriculture en visite des chantiers du seuil de Kourouba : Le seuil sera remis avant le délai

Pré-campagne et campagne électorales : REGARD CRITIQUE DE LA PRATIQUE AU MALI

Élection présidentielle : MOUSSA SINKO COULIBALY INVESTI CANDIDAT PAR LA PLATEFORME POUR LE CHANGEMENT

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct