Malijet.co

Coopération bilatérale Mali-Chine : des meilleures perspectives

Le ministre des Affaires étrangères chinois, son excellence Wang Yi a effectué hier dimanche 21 mai, une visite éclair au Mali. Objectif: raffermir la coopération bilatérale entre le Mali et la Chine et approfondir les échanges sur la mise en œuvre des résultats du sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine tenu en décembre 2015.

wang yi ministre affaires etrangeres chinois abdoulaye diop arouna modibo toure economie numerique communication ambassadeur chine lu huiying mohamed aly ibrahim developpement industriel

Le ministre chinois des Affaires étrangères a eu des séances de travail avec son homologue malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, puis avec le Premier ministre malien, Abdoulaye Idrissa Maïga, autour des questions essentielles de développement.

C’est vers 11 heures GMT que l’avion transportant Wang Yi et sa délégation a atterri à l’Aéroport international Modibo Kéita Senou. Il a été accueilli à son arrivée par le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop et madame l’ambassadeur de Chine au Mali.

Son excellence Wang Yi était accompagné d’une forte délégation composée entre autres, du secrétaire du ministre des Affaires étrangères, du directeur général du département des organisations internationales du ministère des Affaires étrangères, du directeur général adjoint du département de l’information, du conseiller du département du protocole du ministère des Affaires étrangères, de la directrice du département de l’Afrique du ministère des Affaires étrangères.

A l’entame des échanges qui ont eu lieu à Koulouba, au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’intégration Africaine, Abdoulaye Diop a fait savoir  que cette visite du ministre Chinois des Affaires Etrangères au Mali est un honneur pour le Peuple malien, pour qui connait les efforts de la Chine dans le développement du Mali. Mais aussi quant on sait que cela faisait 10 ans qu’un ministre chinois n’était pas venu au Mali.

Les échanges entre le ministre chinois et le  ministre malien en charge des Affaires étrangères et de  la Coopération internationale  ont porté  sur la coopération bilatérale et sur des questions d’intérêts communs du Mali et de  la Chine sur la scène internationale.

Après une séance de travail d’environ une heure, les deux ministres ont animé un point de presse qui a duré une quinzaine de minutes. Au cours de ce point de presse, les deux conférenciers ont partagé avec la presse leur point de vue sur la coopération sino-malienne et ses perspectives.

Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a brièvement rappelé les principaux axes d’intervention de la République populaire de Chine au Mali. Selon lui, les appuis de la Chine au Mali sont conséquents et multiformes faisant de la Chine le premier partenaire commercial et économique du Mali. Les aides de la Chine pour le  Mali portent essentiellement sur la construction d’infrastructures (Palais des congrès de Bamako, pont de l’amitié sino-malienne, les maisons de la femme au Mali…); sur  la sécurité et la stabilisation (présence 200 soldats chinois au nord du Mali); l’éducation (la construction de la Cité universitaire de Kabala et l’octroi chaque année de plusieurs dizaines de bourses aux étudiants). S’y ajoutent la formation des ressources humaines maliennes en Chine et les appuis logistiques que la Chine a toujours faits au Mali. La liste est longue.

À en croire le ministre chinois, la Chine a déjà réalisé au Mali 104 projets d’infrastructures, dont le coût est estimé à plusieurs centaines de milliards FCFA. La Chine, a-t-il assuré, est prête à faire encore plus pour le Mali pour le bonheur des populations maliennes.

Pour son excellence Wang Yi,  la Chine soutient et soutiendra  fermement le Mali pour la défense de l’intégrité territoriale, son indépendance, sa souveraineté intégrale et  le processus de paix. La Chine restera également aux côtés du Mali dans la lutte contre le terrorisme. La disponibilité de la Chine aux côtés du Mali dans son combat pour l’intégrité territoriale  et la souveraineté se justifie par la présence des casques bleus Chinois au nord du Mali qui sont prêts à donner leurs vies pour la défense du Mali.

La Chine est décidée, a dit son excellence Wang Yi, à poursuivre sa coopération et ses appuis au Mali en fonction des besoins exprimés pour l’aider le pays à se développer afin d’accéder à son indépendance politique et  économique.

Le chef de la diplomatie  chinoise  a par ailleurs indiqué que la Chine soutient la position commune des Etats africains en ce qui concerne la réforme en vue du Conseil de sécurité de l’ONU et qui permettra à un certain nombre de pays africains à devenir membres permanents. Pour lui, il s’agit à travers cette reforme, de réparer une injustice internationale à l’égard des États africains.

Après  avoir salué l’excellente coopération entre la Chine et le Mali vieille de  plus de 50 ans et les appuis conséquents et réguliers chinois au Mali, le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, a rendu un vibrant hommage aux soldats tombés armes en mains dans le nord du Mali dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali. Toutes choses qui ont fait dire au ministre Diop que “la Chine  a été toujours aux côtés du Mali dans les situations de bonheur, mais aussi dans les situations difficiles”.

Les ministres chinois et malien ont insisté sur la volonté de leurs États respectifs  à renforcer davantage la coopération déjà existante et d’élargir la coopération dans d’autres secteurs, notamment les secteurs industriel, agricole et culturel.

“La Chine est et demeurera une grande amie du Mali, elle restera aux côtés du Mali pour l’aider à recouvrer son intégrité territoriale, son  indépendance et sa  souveraineté sur tous les plans”, a laissé entendre son excellence Wang Yi   .

Selon  le ministre Diop, une commission mixte Mali-Chine se réunira très prochainement à Beijing, pour concrétiser la coopération sur de nouveaux projets de développement qui tiennent à cœur les autorités maliennes et chinoises.

Après le déjeuner dans la salle des Banquets du palais présidentiel de Koulouba, le ministre chinois des Affaires étrangères a eu, dans l’après-midi, une séance de travail avec le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. C’est après cet entretien que Wang Yi s’est rendu à l’ambassade de Chine avant de s’envoler pour la Côte d’Ivoire.

Abou Berthé

 

La rédaction

Vous allez aimer lire ces articles

Conspiration contre l’opposition malienne : Publication du copier-coller de l’article sur Jean Ping pour salir Soumaïla Cissé

Du rififi à la direction des aéroports du Mali : La tenue du Conseil d’Administration bloquée

TIEMAN H. COULIBALY, MAT : « L’AGENDA ÉLECTORAL DE 2018 SERA BIEN RESPECTÉ SAUF… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct