Malijet.co

Boubou à Paris: des conventions de plus de 43 milliards de francs CFA

Dans le cadre de sa visite parisienne entamée, depuis ce 9 septembre 2019, le Dr Boubou Cissé a été reçu en audience par le Président de la République française, Emmanuel Macron au Palais de l’Élysée, avant-hier mardi. Les échanges ont porté sur la coopération entre nos deux pays, plus précisément sur la situation politique, sécuritaire ainsi que la lutte contre le terrorisme de façon générale.

Après l’Élysée, direction Matignon où le Dr Boubou Cissé a rencontré son homologue français Édouard Philippe. Après leur tête-à-tête s’en est suivie une séance de travail en présence des ministres de la délégation malienne. C’était l’occasion de faire le point sur les grands axes politiques et sécuritaires de la coopération entre les deux pays.
Le Premier ministre et sa délégation ont ensuite rencontré la ministre des Armées, Florence Parly, ainsi que celui de l’Intérieur, Christophe Castaner pour discuter de la situation sécuritaire dans le centre du pays, la force Barkhane et la consolidation de la paix au Mali.
Enfin, le Dr Boubou Cissé et sa délégation ont rencontré en fin de journée, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Avec lui, les échanges ont porté sur les liens d’amitié et de coopération, et les réponses communes à rechercher pour faire face, solidairement, aux défis de la paix, de la sécurité et du développement.
La France, premier partenaire bilatéral du Mali a une tradition de coopération ancienne et dense avec le Mali qui se manifeste sous différentes formes : appuis budgétaires, bourses d’études, prêts aux entreprises, projets ou programmes, subventions aux organisations de la société civile, expertises techniques. La coopération française est également présente à travers la coopération décentralisée.
Tournée vers un soutien aux politiques publiques du Mali, la coopération franco-malienne vise, dans sa philosophie, à appuyer les efforts de stabilisation en cours dans le contexte d’un processus de décentralisation renforcé.

Plusieurs conventions signées
La délégation du Premier ministre a procédé à la signature de plusieurs conventions à paris, d’un montant global de 33,5 millions d’euros, soit environ 21,98 milliards de FCFA.
La première convention, qui a été signée par le Premier ministre, le Dr Boubou Cissé et le Directeur Général de l’Agence française de Développement (AFD) Remy Rioux est « le Mémorandum pour un dialogue prospectif dans les domaines économiques et de développement » entre la République du Mali et l’Agence française de Développement. L’objectif de ce Partenariat est de développer un programme de production intellectuelle devant contribuer à alimenter les politiques publiques dans les domaines prioritaires définis par le gouvernement du Mali.
La deuxième convention est une subvention de 18,5 millions d’euros, soit environ 12,14 milliards de FCFA accordés par l’AFD au gouvernement malien pour la mise œuvre du projet AGRECO qui permettra de soutenir le secteur cotonnier malien. D’une durée de 4 ans, il a pour vocation d’accompagner les producteurs et productrices ainsi que leurs organisations vers une intensification écologique des productions. Il permettra aussi d’améliorer les performances des réseaux des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (SCPC) et des Centres de Gestion Ruraux (CGR).
Enfin, la dernière signature est un appui budgétaire, d’un montant de 15 millions d’Euros, soit 9,84 milliards de FCFA, pour soutenir la reforme de décentralisation au Mali. L’objectif de cette subvention est d’accompagner les autorités maliennes à relever le défi de l’accompagnement du processus de décentralisation, via le cofinancement d’un programme porté par la Banque mondiale. Ce financement doit permettre d’assurer la disponibilité et le déploiement des ressources publiques afin de renforcer la fourniture de services publics essentiels au niveau des collectivités locales.
Le PM et sa délégation ont été également reçus par le Comité Afrique du MEDEF pour échanger sur la coopération économique franco-malienne. C’était en présence de Mamadou Sinsy Coulibaly, Président du CNPM ; Moussa Touré, Directeur général de l’API Mali ; et d’une centaine de représentants d’entreprises françaises. Les discussions ont porté sur le renforcement du partenariat entre les secteurs privés français et maliens.

Par Sidi DAO

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Relance de l’économie et développement: Bamako peut-elle encore compter sur Paris ?

Déplacement forcé des populations dans le sahel Les experts en conclave pour apporter des solutions à cette problématique

Rapport Annuel sur la Traite des Personnes (TIP) 2019 : Le Mali mieux apprécié par le Département d’État américain !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct