Malijet.co

Gestion des conflits et médiation : PASP-GIZ et Seach For Common Ground pour prévenir l’escalade des violences

Pour apaiser les tensions et prévenir les conflits, le Projet d’Appui à la Stabilisation et la Paix et Seach For Common Ground lancent un autre projet sur le renforcement des capacités des experts dans la gestion des conflits au Mali en accompagnant les autorités locales et traditionnelles.

« Il nous revient aujourd’hui de consolider l’unité du Mali dans sa diversité culturelle. Il est indispensable de guérir toutes les plaies provenant de nos conflits économiques, politiques, religieux et sociaux. C’est la raison essentielle de la création des équipes régionales d’appui à la réconciliation qui auront  à appuyer les différents acteurs dans le processus de médiation, de la prévention des conflits locaux », exprime le secrétaire général du ministère de la cohésion sociale de la paix et de la réconciliation, Attaher Ag Iknan, à l’ouverture de la cérémonie de lancement du projet « Engagés pour la Réconciliation ».

Initié par le projet d’appui à la stabilisation et la paix et Seach For Common Ground, le projet ‘’Engagés pour la Réconciliation’’ vise à renforcer les capacités des acteurs sur les aspects de prévention de gestion des conflits et médiation.

Mercredi dernier, dans un hôtel de la place,  les responsables du PASP-GIZ, du Seach For Common Ground, des membres du cabinet du ministère de la cohésion sociale et des représentants des équipes régionales d’appui à la réconciliation, sous la présidence du secrétaire général du département, ont procédé au lancement officiel dudit projet.

Œuvrant dans le domaine de prévention des conflits et médiation depuis fort longtemps, la directrice pays PASP-GIZ  s’est réjouie du partenariat avec le Seach For Common Ground pour le même objectif de gagner la paix.

« Avec ce choix de Seach For Common Ground, on a trouvé un partenaire pour cette initiative qui a la même vision et qui est sur la même longueur d’onde comme nous à la GIZ, en termes  d’approches et de méthodologie. Et on a un partenaire qui est assez représenté aussi sur le terrain pour pouvoir appuyer », se réjouit AnneKatrin Niemeier, directrice pays du PASP-GIZ.

Pour une durée de 16 mois, le projet ‘’Engagés pour la Réconciliation’’ entend travailler pour prévenir et gérer les conflits au Mali.

 

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

Rapprocher l’UE et l’Afrique

Macron convoque 5 présidents africains en France pour “des clarifications”

Macron invite en France les dirigeants des pays du Sahel pour réclamer un appui clair

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct