Présidence en Exercice de l’UCESA : M.Boulkassoum HAÏDARA passe le témoin à M.Ahmed RAMI CHAMI

Elu par ses pairs le 10 octobre 2017, à la tête de l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCSEA) pour un mandat de deux ans,le Docteur Boulkassoum HAÏDARA, Président du Conseil Economique, Social et Culturel apasséle témoin à M. Ahmed RAMI CHAMI, Président du Conseil Economique, Social et Environnemental du Maroc. C’était à la faveur de l’Assemble générale de l’UCESA, tenue les 18 et 19 décembre 2019 dans la capitale du Royaume Chérifien, Rabat.

Le poste de Président d’honneur est revenu à notre pays.

 C’est désormais le Royaume du Maroc qui assura pendant deux ans, la Présidence en exercice de l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCSEA). Et ce, à travers son Conseil Economique Social et Environnemental dirigé par M. Ahmed RAMI CHAMI. Le nouveau bureau est composé de : le Maroc Présidence en exercice, le Gabon la 1èreVice-présidence, la Côte d’Ivoire 2èmeVice-présidence,le Benin qui assurera la troisième Vice-présidence et le Mali, la présidence d’honneur.

En prélude à l’élection du nouveau bureau, l’Assemblée générale a adopté les rapports moral et financierdu bureau sortant. Ainsi, le bilan de la mandature malienne à la tête de l’UCESA a été unanimement salué par les pays membres ainsi que les Institutions, organisations et partenaires invités.

La feuille de route de la mandature marocaine

 Dans son allocution,M. Ahmed RAMI CHAMI, le nouveau Président de la grande faitière des CES d’Afrique,a remercié ses pairs pour avoir placé leur confiance au CESE du Maroc à travers sa personne afin de présider aux destinées de l’UCESA. Il s’est engagé àœuvrer pour un meilleur positionnement de la grande faitière des CES d’Afrique auprès des Institutions régionales et internationales dont l’Union Africaine. M. CHAMIa ensuite indiqué qu’il a renforcera le dispositif organisationnel de l’UCESA en lui dotant d’une Charte sociale.  L’élargissement de l’Union panafricaine des CES à d’autres pays non encore membres fait également partie de ses axe prioritaires. C’est ainsi qu’il a tenu à inviter les pays comme Madagascar,le Kenya et le Togo à participer à l’Assemblée générale de Rabat.

Le cri de cœur pour le Sahel

Dans son discoursconsacrant l’ouverture officielle des travaux, le Docteur Boulkassoum HAÏDARAàpasséen revue les principales réalisations de la mandature malienne. Il n’a pas manqué de lancer un cri de cœur à ses pairs par rapport à la dégradation de la situation sécuritaire que vit le Sahel.Le Docteur HAÏDARA  a invité l’UCESA,dans le cadre d’un multilatéralisme fécond, à s’impliquer auprès de nos Etats et de leurs partenaires loyaux, fiables et crédibles pour la mutualisation de moyens dans tous les domaines afin qu’il soit vite trouvé une réponse sécuritaire à ces atrocités dévastatrices sans frontières.

Une minute de silence a été observée en la mémoire du regretté Charles Koffi Diby,Président du Conseil Economique,Social,Environnemental et Culturel de Côte d’Ivoire, le 7 décembre dernier.

Baba Bourahima CISSE

CC-CESC

Vous allez aimer lire ces articles

Coronavirus et populations vulnérables : ARCAD Santé Plus et l’Ambassade de France ensemble

Covid-19 : L’ambassadeur de France au chevet des personnes vivant avec le Vih/Sida

Quel boucan des responsables algériens pour une caserne militaire marocaine à Jerada !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct