Malijet.co

UIE inaugurée : des cursus tournés vers l’employabilité

Le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdoulaye Magassouba, a procédé le samedi 7 septembre 2019 à l’inauguration de l’Université internationale d’excellence tuniso-malienne (UIE) à Badalabougou sur la Colline du savoir.

La cérémonie d’inauguration, placée sous le haut patronage de Pr. Mahamadou Famanta, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement ainsi que plusieurs autorités en charge de l’éducation mais aussi des ambassadeurs de pays francophones accrédités au Mali.

Le nouveau Campus tuniso-malien, agréé par l’Etat sous le n°2019-2851, a pour vocation de devenir un pôle régional d’excellence dans les sciences des organisations et de la décision. Ce tiers-lieu académique, entrepreneurial et sociétal propose de nouvelles activités et services. Il est structuré en espaces ouverts susceptibles de favoriser les échanges et les partenariats entre le monde universitaire et le monde socio-économique.

Pour la co-fondatrice de l’UIE, Mme Olfa Ladhari, “notre credo est d’offrir aux jeunes Maliens un espace de vie épanouissant où ils pourront acquérir des diplômes à forte teneur d’employabilité mais surtout leur assurer le meilleur accompagnement relatif à leur responsabilité, en s’inspirant de l’excellence tunisienne confirmé dans le domaine universitaire et de la formation”, a-t-elle souligné. Pour réussir ce projet, elle a sollicité l’accompagnement des autorités en charge de l’éducation.

L’UIE est le fruit du rêve commun de deux Maliens, Abdoul Aziz Mangané et Moussa Timbiné, président du Conseil de l’UIE et d’une Tunisienne, Mme Olfa Ladhari. Le président du Conseil de l’Université internationale d’excellence tuniso-malienne, l’honorable Moussa Timbiné dira que l’UIE offre aux apprenants jeunes et moins jeunes, bacheliers et professionnels, un enseignement et/ou une formation pour mieux préparer l’avenir de la jeunesse et doter notre pays de ressources humaines de qualité dont il a besoin.

Elle permet de contribuer à la réalisation de l’engagement présidentiel pour l’honneur du Mali et bonheur des Maliens afin que notre Maliba avance, a-t-il poursuivi. …Lire la suite sur Aumali

Adama Diabaté

Source: L’indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

« Accord de défense » avec la France: Les contours obscurs d’un partenariat au Mali

PERFORMANCE DES SYSTÈMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE

G5 Sahel : un ancien chef d’état-major sénégalais demande de ne pas « sous-estimer » cette force

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct