Malijet.co

Union Européenne : 79 millions F CFA aux victimes des inondations au Mali

Suite aux dégâts importants provoqués par de jours continus de pluie dans les régions de Koulikoro, Tombouctou, Kidal, Mopti et Ménaka au Mali, l’Union européenne a débloqué 79 millions FCFA (€120,000) de fonds humanitaires pour venir en aide aux personnes affectées par les inondations.

Ce financement de l’UE permettra à la Croix-Rouge malienne de fournir une aide d’urgence à 4,000 sinistrés vulnérables (800 familles) avec des abris, des biens essentiels, de l’assistance en espèces, et de l’eau potable. De plus, une assistance technique en assainissement et amélioration de l’hygiène sera menée, ainsi que des actions de sensibilisation sur la prévention des maladies transmissibles par l’eau.

Ce financement fait partie de la contribution globale de l’UE au Fonds d’urgence pour les secours en cas de catastrophe (Disaster Relief Emergency Fund – DREF) de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Dès la fin d’août 2019, de fortes pluies se sont abattues sur plusieurs régions du Mali. Au moins 854 maisons auraient été détruites, laissant de centaines de personnes sans abri, actuellement hébergées dans des écoles ou en familles d’accueil.

En outre, il y a avait une perte de récoltes et de bétail, emportés par les torrents, ce qui a engendré un déficit de nourriture pour les communautés sinistrées, déjà fragilisés par la saison de soudure et l’insécurité.

D’ailleurs, la plupart des puits ont été contaminés par les flots d’eau et l’accès à l’eau potable dans les zones touchées est devenu très limité. En même temps, les eaux stagnantes pourraient également favoriser la prolifération des moustiques, entraînant une augmentation du risque de maladies transmissibles par l’eau, comme le paludisme.

L’Union européenne, avec ses États membres, est le premier donateur d’aide humanitaire au monde. L’aide d’urgence est l’expression de la solidarité européenne avec les personnes qui en ont besoin à travers le monde. Elle vise à sauver des vies, à prévenir et à atténuer la souffrance humaine et à préserver l’intégrité et la dignité humaine des populations victimes de catastrophes naturelles et de crises d’origine humaine.

Par l’intermédiaire du service de protection civile et d’opérations d’aide humanitaire de la Commission européenne, l’Union européenne aide chaque année des millions de victimes de conflits et de catastrophes. À travers son siège à Bruxelles et son réseau mondial de bureaux locaux, l’UE fournit une assistance aux personnes les plus vulnérables sur la seule base des besoins humanitaires.

La Commission européenne a signé un contrat humanitaire d’une valeur de trois millions d’euros avec la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), en soutien au Fonds d’urgence pour les secours en cas de catastrophes (DREF) de la Fédération. Les fonds du DREF sont principalement alloués à des catastrophes à petite échelle, c’est-à-dire celles qui ne donnent pas lieu à un appel international formel.

Le Fond d’urgence pour les secours lors de catastrophes (DREF) de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a été créé en 1985 et bénéficie des contributions de bailleurs de fonds. À chaque fois qu’une société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge a besoin d’un soutien financier immédiat pour répondre à une catastrophe, elle peut demander des fonds du DREF. Pour les catastrophes à petite échelle, la FICR alloue des subventions tirées de ce fond qui peut ensuite être réalimenté par les bailleurs de fonds. L’accord de contribution signé entre la FICR et la Commission Européenne permet de réalimenter le DREF pour des opérations convenues (en conformité avec son mandat humanitaire) et pour un montant total de trois millions d’euros.

(source UE)

SourceMali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Général de division Pascal Facon, Commandant de la force Barkhane :« La coopération avec les faMas est robuste »

Processus de paix au Mali : Tenue parallèle des prochaines sessions du CBS et du CSA

Conférence de presse bi-mensuelle de la MINUSMA Un soutien de taille à l’opération de Révision Annuelle des Listes Électorales (RALE) en cours

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct