Affaire ’’avion présidentiel’’: Qu’attend Mamadou Sinsy pour nous éclairer ?

Si Mamadou Sinsy Coulibaly sait faire des tapages dans sa prétendue volonté de lutter contre la corruption au Mali, la réouverture du dossier de l’acquisition de l’avion présidentiel et de matériels militaires n’a suscité que d’amertume chez l’homme. Et pour cause, dans ce dossier, son ami et complice Soumeylou Boubèye Maïga est mouillé jusqu’au cou.

Selon nos informations, la réouverture du dossier de l’avion présidentiel est très mal accueillie par le bouillant Mamadou Sinsy, autrefois intrépide défenseur de la droiture et de la justice. Mais aujourd’hui que des anciens ministres dont son mentor Soumeylou Boubèye Maïga sont cités et sur le point de rejoindre Mahamadou Camara eu taule, l’homme adopte un silence de cimetière.

L’année 2019 a révélé à la face de l’opinion malienne, un Mamadou Sinsy contre la corruption, évoquer la liste de vingt fonctionnaires qu’ils veut ‘’les plus corrompus du Mali’’.

A l’époque, les tenants de la campagne mensongère avaient cru bon au classement annoncé dudit dossier, c’est pourquoi, ils n’ont pas hésité à publier sur les réseaux sociaux une ridicule liste de prétendus généraux milliardaires du Mali, tout en se croyant épargnés. Et cela dans le l’unique but de jeter l’anathème, vilipender et livrer à la vindicte populaire certains dignitaires du régime qui n’ont rien à voir avec ces dossiers de malversation.

Contre leur gré, le nouveau ministre de la justice et le procureur du pôle économique, sachant que le dossier ne pouvait pas être classé sans suite, le réactivent. Et subitement, ceux qui criaient ‘’au voleur’’ se retrouvent sur la liste de prochains gros poissons en maille avec la justice.

A l’endroit du ministre de la justice et de son procureur, l’on ne peut que les encourager à aller au bout de ce dossier quelle que soit la pression et le dilatoire qu’ils auront à confronter. Ce dossier d’achats d’équipements militaires a occasionné un scandale particulier puisqu’il a servi à enrichir des individus sans scrupule au grand dam de la remise à niveau de l’équipement militaire du Mali.

Il faut que les grands défenseurs de la cause des pauvres, ont maintenant de quoi en parler. Ils sont d’ores et déjà attendus à la place publique.

Oumar D Cissé

Source: Malizine

Vous allez aimer lire ces articles

Escroquerie en bande organisée sur la LOPM : Environ 44 Milliards FCFA de primes détournés en trois ans

Affaire des locomotives : « La SATAREM » obtient le marché dans les règles de l’art

Malversations financières à l’Ambassade du Mali au Congo : le dossier de Bakary Bocar devant le pôle économique

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct