Malijet.co

CORRUPTION AU MALI : La PCC exige la déclaration des biens de 8000 agents fonctionnaires, conformément à la loi du 27 mai 2014 signée par le président de la République

La Plate-forme de lutte contre la corruption et le chômage (PCC) a organisée un sit-in, ce vendredi, 14 juin devant l’Office Central de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI), près de la place CAN. C’était sous le directoire du président de la PCC Pr. Clément Dembélé accompagné par le président du CNPM Mamadou Sinsy Coulibaly.

Eradiquer le phénomène de la corruption devient de plus en plus une réalité au Mali avec l’engagement de la PCC. De ce fait, l’objectif de ce sit-in, est d’exiger la déclaration des biens de 8000 fonctionnaires maliens, conformément à la loi contre l’enrichissement illicite promulguée par le président IBK, le 27 mai 2014. Selon le Pr. Clément, avec une véritable volonté politique, on peut bien lutter contre la corruption qui est loin d’être une fatalité.

A l’en croire, ‘’ Il est étonnant de voir que les lois sont là, les organismes aussi mais rien n’est fait. Donc nous exigeons tout de suite et maintenant à l’OCLEI, l’application de cette loi relative à la déclaration des biens par les élus, les fonctionnaires, les responsables d’institution, des représentants de l’Etat et toutes autres catégories concernée, ’’, a indiqué le président de la PCC. Suivant les explications de Clément, ’’28 ans après l’avènement de la démocratie, vendue comme le remède à tous les maux du Mali, l’enfant malien n’a pas d’école, l’enfant malien a faim, il n’a pas accès à la santé et vendue en Lybie comme esclave….on arrive à faire croire aux Maliens que le Mali est un pays pauvre, le Mali n’est pas un pays pauvre c’est le vol systémique qui appauvrit le Mali’’ dit-il. Avant de terminer, le Pr. a, au nom de la PCC lancé un appel à tous les maliens, toutes les maliennes, associations, ONG, parti politique, personnalités religieuse…..à un second rassemblement qui aura lieu le vendredi prochain à la place de l’indépendance pour une cérémonie de prière pour l’honneur et la mémoire des victimes de l’attaque qui a eu lieu à SOBANE DA. ‘’ Nous nous donnons rendez-vous le vendredi prochain pour réclamer, exiger l’application de cette loi’’, a déclaré Clément Dembélé.

A son tour, le président du CNPM a réitéré son soutien à la plate-forme pour son combat de lutte contre la corruption et invite la jeunesse à mener cette lutte.’’ Nous soutenons cette lutte parce que notre survit en dépend, elle nous concerne tous surtout, vous les jeunes ont vous soutiendra par la logistique par les idées nouvelles pour que l’avenir soit meilleur et la PCC est un instrument sur lequel vous pouvez vous appuyez, moi-même je soutiens pleinement cette lutte contre la corruption’’, a indiqué Mamadou Sinsy Coulibaly.

Daouda Siaka BALLO 


ÉCHOSMÉDIAS

Vous allez aimer lire ces articles

Scandale financier évalué à +700 milliards FCFA: le FSD ”exige du gouvernement toute la lumière

Le Mali des prédateurs et des incompétents: plus d’un milliard carroté aux Aéroports du Mali

Rapport annuel 2018 du Bureau du Vérificateur général (BVG) CHU Gabriel Touré : 96% des décès en 2017 étaient des nouveaux-nés – PPM : Plus de 5 millions de produits périmés d’une valeur de 1,14 milliard FCFA en 2017 ADM : Plus de 711 millions de FCFA de créances non prises en compte

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct