LE PRÉSIDENT IBK ET LES CHEMINOTS DRIBLÉS DANS L’AFFAIRE DES LOCOMOTIVES ?: LE PROCUREUR MAMADOU KASSOGUE A DE LA MATIÈRE POUR « COGNER »

Si le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta « se plie en quatre »   en vue de trouver une solution appropriée à la problématique des locomotives de notre pays en arrêt depuis un certain temps, le marché lancé à cet effet fait beaucoup de bruits.

C’est dans le cadre de la relance du transport ferroviaire qu’un budget de 9 milliards de FCFA a été mobilisé par le Gouvernement dont 4,7 milliards prévus pour l’acquisition de 4 locomotives reconditionnées.

Le marché relatif à ces locomotives fait l’objet de beaucoup de commentaires et d’accusations. Certains accusent, d’autres se défendent. Ce qui fait que  les regards sont braqués sur le Procureur du Pôle Économique et Financier, M. Mahamadou Kassogué qui n’hésite pas à placer sous mandat de dépôt quand il le faut, et le Bureau du Vérificateur Général afin de faire toute la lumière dans ce dossier qui fait l’objet de grincements de dents.

Les conclusions du Pôle Economique et Financier et du Bureau du Vérificateur Général édifieront largement l’opinion nationale et internationale. Ce qui est sûr et certains, les uns et les autres souhaitent être largement édifiés sur ce dossier qui porte sur plusieurs milliards de FCFA.

Faut-il le rappeler, (…)

Tougouna A TRAORE – NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: Le Bureau du vérificateur général découvre près de 900 millions de FCFA d’irrégularités financières à l’Ageroute

Pour non paiement de créances de plus de 3 milliards de la Bicim:Amadou Gagny Lah et Mohamed Abdourhamane dénoncés au Procureur général

La collaboration, une arme efficace contre la corruption

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct