Après une plainte introduite par la Plateforme contre la Corruption et le Chômage au Mali (PCC MALI) auprès du Procureur de la République en charge du Pôle Economique et Financier, Mamoudou Kassogué, les parties concernées ont été écoutées par un juge d’instruction aux fins d’enquête.

Il s’agit du Sous-Préfet, Zoumana Traoré, du Maire de la commune rurale de Didiéni, Dofing Coulibaly, son 1er adjoint ainsi que d’autres présumés complices. Il leur est reproché d’avoir commis des  » faux et usage de faux, imitation de signature, atteintes aux domaines publics, abus de confiance, complicités et détournement de fonds « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant