Malijet.co

L’ex-dg de l’INPS en taule position

Limogé, le 10 juillet 2019, pour avoir vu ses résultats d’exploitation chuter de 10 milliards à 700 millions CFA seulement, Bréhima Noumoussa Diallo sera, bientôt, devant le juge du Pôle Economique et Financier pour répondre, devant lui, de 10 ans de gestion calamiteuse de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS).

Selon nos informations, ce dernier n’attend plus les résultats de l’audit confié, par son successeur, au cabinet Diarra.
Déjà sur place, ce dernier aura pour mission de passer au peigne fin la gestion, jugée « calamiteuse » de Bréhima Noumoussa Diallo.
A l’issue de 10 ans passés à sa tête, l’INPS serait déficitaire de plusieurs milliards CFA. L’audit, en cours, permettra d’évaluer l’étendue des dégâts ; mais aussi, de situer les responsabilités des uns et des autres dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire INPS ».
Dès sa prise de fonction, son successeur, Mme Zamilatou Cissé, avait exigé un audit en bonne et due forme sur la gestion de son prédécesseur.
Mieux, dans le bureau de l’ex-DG de l’INPS, des fétiches censés cacher sa mauvaise gestion auraient été découverts.  Et ses deux véhicules de fonction, des Toyota 4X4 V8, ont été immobilisés.
A en croire nos sources, généralement bien informées, le procureur du Pôle Economique et Financier n’attend plus que le rapport d’audit du cabinet Diarra pour interpeller Bréhima Noumoussa Diallo, ex-DG tout-puissant de l’INPS.
Affaire à suivre, donc !
Oumar Babi/

source Canarddechaine

Vous allez aimer lire ces articles

Le Vérificateur Général Épingle Le Président Du Conseil de cercle de Kayes : Près De 15 millions FCFA pour des achats fictifs de 200 tables bancs

Arrestation de Mahamadou Camara : Fossé entre l’exécutif et le Parquet

Scandale à la police : le per diem des policiers détournés par la hiérarchie

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct