Sur instructions du Premier ministre, Dr Boubou Cissé, la section des comptes de la Cour suprême séjourne présentement dans les locaux de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI). Objectif: vérifier de façon spécifique la moralité des voyages du président Moumini Guindo.

Cette vérification est consécutive à une première mission de la même structure qui avait épluché les comptes de l’OCLEI. Un rapport a été produit et communiqué au commandement. Il ressort de ce document que Moumini Guindo a une addiction aux voyages. Résultat: Le budget de l’OCLEI serait alourdi par des voyages aux motifs «farfelus».

En tout cas, c’est la seconde fois que la section de la Cour des comptes de la Cour suprême, dans l’espace d’un trimestre, passe à l’OCLEI.

A croire que des pratiques amorales s’installent, de plus en plus, au sein de cette structure, censée donner le bon exemple?

El Hadj Chahana Takiou

Source: 22 septembre