Silence, on fait des affaires !

Profitant de l’absence des ministres, des travailleurs des directions administratives et financières des départements ministériels se la coulent douce. Alors que certains se soucient de la lenteur dans le traitement des dossiers, d’autres se servent à volonté.

De l’argent, on en trouve si on se retrouve du bon côté, celui des DAD. Triste constat dans la mesure où les secrétaires généraux broient du noir et n’ont plus voix au chapitre, alors qu’ils ont été mandatés par le Premier ministre pour gérer les affaires courantes. Drôle d’administration où l’argent public est géré par une minorité de cadres véreux et sans scrupules. Vivement des enquêtes pour y voir clair.

Source : Sud Hebdo

Vous allez aimer lire ces articles

Rapport de vérification 2016 à 2019 de l’AGEROUTE : 895 512 029 FCFA d’irrégularités financières constatées

Gouvernance et la gestion administrative du Chu Gabriel Touré : Six des 30 recommandations de la mission de vérification entièrement mises en œuvre

Lutte contre la corruption : la POSLC entre en action

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct