Vers un dénouement heureux de la crise diplomatique Mali-Bénin : Nouhoum Maiga, Consul général du Mali mis en liberté provisoire contre paiement d’une caution de 5 millions de FCFA

L’arrestation du Consul général du Mali au Bénin, Nouhoum MAIGA, par les autorités béninoises  au mépris de l’immunité diplomatique dont il est censé jouir, avait fait  couler beaucoup d’encres et de salives. Mais il a bénéficié d’une liberté provisoire, le mardi 11août dernier,  à l’issue de l’audience publique après  payement d’une caution de 5millions de FCFA.

La deuxième audience est prévue pour le 5octobre prochain. Il serait arrêté  pour escroquerie, faux et usage de faux par le parquet de Cotonou en République du Bénin. La nomination de Nouhoum MAIGA avait été contestée par la communauté malienne résident au Bénin. Pour mémoire, il avait été nommé par Tiébilé DRAME, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale comme consul général honoraire du Mali dans ce pays frère.

La communauté malienne du Bénin avait alors contesté, protesté et dénoncé que le nominé n’a pas les qualités, les vertus, bref qu’il n’a pas le profil de l’emploi. Nouhoum ne jouit pas d’une bonne réputation avait prévenu la majorité des Maliens et cette arrestation le prouve à suffisance. Tiébilé DRAME qui n’a assurément pas eu les mains libres pour prendre sa décision, vient de ternir l’image du Mali à l’étranger. Quelle honte ! C’est malheureusement le cas dans ce pays. Rarement, sous ce régime, il y a eu l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. La réputation du Mali vient de prendre encore un coup. Quelle humiliation à l’étranger ! Les autorités maliennes doivent respecter la communauté malienne à l’extérieur. Des nominations qui sont faites sur la base de l’affinité, de l’appartenance religieuse, ethnique, raciale ou politique. Il a sans doute voulu se servir de son immunité pour poser des actes qui tranchent avec la loi à l’instar de cette flopée peu recommandable de voleurs et d’escrocs, abusivement dénommés honorables, qui se fondent dans les partis de la majorité présidentielle pour se faire élire députés, couverts par l’immunité parlementaire. Tiébilé n’a pas écouté les avis de la communauté malienne au Bénin. Elle avait véhément dénoncé ce choix car, ce mec n’est pas l’homme de la situation et il n’a pas une moralité conséquente pour pouvoir défendre les intérêts de la diaspora malienne. Le ministre n’a pas pris en compte les cris de cœur de la diaspora. Comment la diplomatie malienne et donc le pays peut se faire respecter quand il est représenté par des gens qui ne se respectent pas.

Tiébilé DRAME doit s’expliquer et présenter des excuses publiques à la nation malienne

Koladji  DIALLO

Source: Mali Sadio

Vous allez aimer lire ces articles

Épinglé par le VEGAL à la tête de la CCIM : Jeamille Bittar menacé de poursuites pour plus de 1 milliard de francs

Agence nationale de la sécurité routière (ANASER) : Plus de 625 millions Fcfa d’irrégularités financières décelées de 2016 à 2019

Les révélations du Pr. Clément Dembélé : “8 milliards de Fcfa destinés aux cantines scolaires détournés au niveau du Ministère de l’Education” ; “Les 8 organes de lutte contre la corruption coûtent au budget national près de 16 milliards Fcfa par an”

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct