CRISE MALIENNE : La Cédeao attend de lever l’embargo

Les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la demande de leur président, le président Nana Akufo-Addo du Ghana, peuvent à nouveau se concerter pour discuter des zones d’ombre exceptionnelles dans la situation politique au Mali, a déclaré le président du Nigéria, Muhammadu Buhari.

 

Le président nigérian a pris la parole après avoir reçu un briefing à la State House, à Abuja, hier lundi, de l’envoyé spécial de la CEDEAO au Mali, l’ancien président nigérian, le Dr Goodluck Jonathan.

Le Mali a nommé un civil au poste de président par intérim, qui restera en fonction pendant 18 mois et ramènera le pays à l’ordre constitutionnel, après que l’armée ait pris le pouvoir dans le pays. Cela faisait partie des demandes irréductibles des dirigeants ouest-africains avant que les sanctions imposées au pays puissent être levées.

Cependant, selon l’envoyé spécial, les chefs militaires doivent encore satisfaire la demande de la CEDEAO d’un civil à part entière comme vice-président, et quels seraient ses rôles au sein du gouvernement. Ce poste est actuellement occupé par un officier militaire en service, qui était également l’un des chefs de file de la prise de contrôle.

Le président Buhari a conseillé à l’Envoyé spécial de présenter un rapport officiel au nouveau président de la CEDEAO, le président Nana Akufo-Addo du Ghana, « qui nous écrira ensuite officiellement, et nous déterminerons ensuite les prochaines étapes. »

Le président a déclaré qu’avec environ les deux tiers du territoire malien actuellement sous occupation par des terroristes, «la priorité des militaires devrait être de sécuriser leur pays» plutôt que de conserver le pouvoir.

Femi Adesina, Conseiller spécial du président du Nigéria

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Recherche de mesures d’apaisement : Moctar Ouane prend langue avec les associations Djinna dogon, Ir ganda et Tabital pulaaku

Lettre au président de la Transition : A quand la déclaration de biens des personnalités de la Transition ?

Mali : Le nouveau Médiateur de la République entre en fonction

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct