Législatives : la carte jeune

De nombreux jeunes politiques sont engagés dans la bataille des législatives dont le 1er tour est fixé au 29 mars prochain. Ils sont en lice dans plusieurs circonscriptions électorales. Toutefois, les  jeunes qui ambitionnent de s’imposer, lors de ces consultations électorales, en raison des cartes entre leurs mains, retiennent particulièrement l’attention.

Ainsi, en commune V du District de Bamako, l’honorable Moussa TIMBINE après moult tractations et contestations est quand même dans la course pour le compte de son Parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM), au détriment de son président Bokary TRETA. Dans la même circonscription, l’ADP-Maliba a placé aussi sa confiance à un jeune politique, Cheick Oumar DIALLO. Il est d’ailleurs le président des jeunes de la formation politique du richissime Aliou Boubacar DIALLO.

Egalement en IV, le Parti YELEMA de l’ancien Premier ministre Moussa MARA a décidé d’aller sur liste propre. Son colistier, Hassane est un jeune qui vient récemment d’adhérer au Parti pour le changement.

Même architecture en commune I où le Président du Comité Exécutif Central des jeunes du Parti YELEMA et le Président du Bureau National des Jeunes du PRVM s’allient contre la liste des vieux politiques à savoir celle de Mamadou Frankaly KEITA et de Oualy DIAWARA.

En commune II, on retrouve le fils du Président de la République, Karim KEITA. Ce dernier, à l’image de Moussa TIMBINE, est candidat pour la 2e fois à la députation.

En commune VI, l’ Union pour la démocratie et le développement (UDD) engage également le jeune Hasseye DICKO dans la course des législatives.

Toutefois, le jeune Niaga DIOP, Président des jeunes dément être candidat à la législative pour le compte de son Parti le PACP.

Kolondièba : le RPM et l’URD se coalisent contre SADI

Dans le Cercle de Kolondiéba, la bataille pour les deux sièges à l’Assemblée nationale s’annonce très rude. Pour des observateurs, elle est l’une des plus relevées. En prélude à ces élections, le RPM et l’URD se mettent ensemble. Cette liste est défendue par Sidiki N’fa KONATE (RPM) et Daouda Moussa KONE (URD).

Sans calcul, toutes les alliances sont bonnes à condition de remporter le combat des urnes. Objectif : barrer la route à Oumar MARIKO et son colistier. Cette commune est considérée comme le fief de Oumar MARIKO. A ce jour, il n’a jamais été battu dans son Kolondièba.   

Législatives : l’URD à la rescousse de deux barons du régime

Issiaka SIDIBE, Président de l’Assemblée nationale, et celui de la Haute cour de justice sont candidats au scrutin du 29 mars prochain. Le premier est le porte-étendard du Parti RPM à Koulikoro et le second est celui de l’Adema PASJ à Youwarou.

À Koulikoro, le Président Issiaka SIDIBE, très contesté, va s’appuyer sur la popularité du maire Eli DIARRA élu sous les couleurs de l’URD. Idem pour Abdourhamane NIANG qui prendra appui sur l’URD.

Rassemblés PAR SIKOU BAH

info-matin