Malijet.co

DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF : La contribution de la société civile au débat

La contribution de la société civile au dialogue national inclusif est essentielle dans la réussite du processus. D’où tout l’enjeu de l’atelier de réflexion tenu les 07 et 08 septembre 2019 au Centre international des conférences de Bamako (CICB).

 

«Pour le dialogue politique inclusif chaque acteur de la société civile compte » ! Une réalité qui justifiait l’atelier de réflexion sur la contribution de la société civile au dialogue politique inclusif tenu le week-end dernier (07 et 08 septembre 2019) au CICB. Présidé par le Premier ministre Boubou Cissé, cet évènement a enregistré la présence des représentants des différentes couches de la nation, dont le président du conseil national de la société civile, BouraïmaAllaye Touré, et le ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la société civile, M. Amadou Thiam.

La contribution de la société civile au dialogue national inclusif est essentielle à la bonne marche du processus qui devrait poser les jalons d’une véritable réconciliation nationale dans notre pays. Cet atelier de réflexion est aussi une initiative qui devrait combler toutes les attentes de la société civile en matière de gouvernance du pays. Et les différents intervenants n’ont donc pas manqué d’appeler les participants à aborder les travaux avec une plus grande considération et dans le respect mutuel.

«Le Mali traverse une période difficile de son existence. Il est donc important de poser toutes les difficultés sur la table afin d’y trouver des solutions», avait souhaité le président du Conseil national de la société civile, BouraïmaAllaye Touré.

Pour le ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la société civile, Amadou Thiam, «le dialogue politique inclusif apparait aujourd’hui incontournable pour le retour de la paix et de la réconciliation nationale». Il a rappelé que la société civile est considérée comme une force de proposition. Et selon le ministre des réformes institutionnelles, «si elle joue son rôle, le dialogue national triomphera».

«Cet atelier manifeste toute l’importance que le gouvernement accorde au dialogue politique inclusif», a expliqué le Premier ministre Boubou Cissé. Il a précisé que, grâce aux efforts du gouvernement, on assiste progressivement à la décrispation du climat social. Le Premier ministre a aussi réaffirmé la disponibilité du gouvernement à accompagner la société civile dans ses initiatives en faveur de la paix et de la stabilité du pays.

Oumar Alpha

Source : Le Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Mot de la semaine : Convocation

Mali : 14 DECEMBRE 2019, DEBUT DES TRAVAUX DU DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF : Que pourrait-on attendre d’un tel forum sans les ténors de l’Opposition ?

RPDM saigne: Des cadres maliens à l’école des experts palestiniens

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct